Francky Dury a souvent dit que sa jeune équipe était en plein développement et qu'il était difficile d'enregistrer des résultats sans perdre de vue cette vision formatrice, surtout avec l'Europa League qui prive ses jeunes troupes de quelques entraînements.
...

Francky Dury a souvent dit que sa jeune équipe était en plein développement et qu'il était difficile d'enregistrer des résultats sans perdre de vue cette vision formatrice, surtout avec l'Europa League qui prive ses jeunes troupes de quelques entraînements. Selon le CIES Football Observatory, l'âge moyen des joueurs alignés par Dury pendant les 14 premiers matches était pourtant de 25,9 ans, ce qui place Zulte Waregem en neuvième position au classement des formations les plus jeunes (ou inexpérimentées, c'est selon) de notre compétition. Ce n'est pas étonnant car plusieurs éléments, comme De fauw (36 ans), Kaya (31), Derijck (30), Hamalainen (28), De Pauw (27) et Baudry (27) tirent la moyenne vers le haut, même si d'autres sont encore verts : Bostyn/Leali (24), Heylen (23), Olayinka/Coopman/De Sart/Walsh (22), Leya Iseka (20) et Doumbia (19). Ils ne manquent pas tous d'expérience : avant le début de cet exercice, Heylen avait déjà disputé 77 matches de D1 (Anderlecht, Courtrai, Westerlo), De Sart 61 (Standard), Walsh 56 (Genk), Coopman 42 (Club Bruges et Zulte Waregem) et Olayinka en était à 80 mais dans des petits championnats comme l'Albanie, Chypre et la République tchèque. Cette jeunesse ne constitue pas nécessairement un handicap, comme l'a déjà souligné Dury en 2014 quand il avait été obligé d'aligner Bostyn, âgé de vingt ans, au tour préliminaire de l'Europa League contre Bydgoszcz. " L'expérience est une question de qualité, pas d'âge ni du nombre d'années en division un. " On l'avait vu en 2012-2013 : la moyenne d'âge de son équipe de base était de 25,31 ans, sur 40 matches, et il alignait des jeunes inexpérimentés comme Verboom/Conte (21), Hazard/Godeau (20) et Malanda (18). Dury pouvait compter sur D'Haene (32), De fauw (31), Leye (30), Berrier (29) et Delaplace (27) et avait été vice-champion. La saison suivante, sa phalange avait exactement le même âge sur l'ensemble de la saison. Hazard et Cie étaient même troisièmes à l'issue du premier tour, malgré dix matches européens, soit quatre de plus que cet automne. Zulte Waregem a grosso modo le même âge que durant les saisons 2012-2013 et 2013-2014. C'est la qualité qui fait la différence. Cet Essevee-ci n'a pas de jeunes talents comme Malanda ou Hazard ni de Leye (16 goals la saison passée), Lerager ou Meïté, des médians déterminants dans la récupération et la relance du jeu. C'est surtout pour ça qu'il sera difficile à Zulte de disputer les PO1 et non parce que les joueurs manquent de planche ou que le calendrier est chargé. PAR JONAS CRETEUR