"Les jeunes ne doivent pas être les meilleurs en début de saison mais le devenir en fin d'exercice. " C'est le mantra de Francky Dury durant cette campagne. Chaque année, il en sort un et le répète (souvent). Cette saison, son mantra est lié au développement de jeunes joueurs, loués par obligation. L'âge moyen de l'équipe est de 25,64 ans contre 27,86 ans la saison passée, ce qui faisait de l'Essevee l'équipe de base la plus âgée du championnat.
...

"Les jeunes ne doivent pas être les meilleurs en début de saison mais le devenir en fin d'exercice. " C'est le mantra de Francky Dury durant cette campagne. Chaque année, il en sort un et le répète (souvent). Cette saison, son mantra est lié au développement de jeunes joueurs, loués par obligation. L'âge moyen de l'équipe est de 25,64 ans contre 27,86 ans la saison passée, ce qui faisait de l'Essevee l'équipe de base la plus âgée du championnat. Cette philosophie est payante car Sander Coopman et Cie ont prouvé leur valeur, bien intégrés par Dury dans son 4-2-3-1. Grâce à des piliers chevronnés comme Onur Kaya et Nill De Pauw, et une défense stable, ça lui a valu de larges succès contre Eupen (0-5), Saint-Trond (2-0) et le Standard (0-4). Dury développe un football dominateur de combinaisons -le football dont rêve Anderlecht. Le revers de la médaille : les jeunes souffrent de maux de croissance. Des exemples ? Les fautes d'AaronLeya Iseka (19 ans) et du gardien Louis Bostyn (23 ans) à Charleroi, qui ont entraîné la défaite in extremis de Zulte. Autre point négatif : l'équipe a du mal à développer son jeu face à des formations expérimentées et surtout plus fortes dans les duels, suite au départ de SoualihoMeïté et Lukas Lerager, et avec des poids-plumes comme Julien de Sart (73 kg), Coopman (70 kg), Kaya (66 kg) et Peter Olayinka (69 kg) dans la ligne médiane. Ce n'est pas un hasard si Zulte a essuyé ses deux revers contre les leaders de la compétition, le Club Bruges (1-2) et Charleroi (3-2). Le club n'a effectué que six tentatives devant le but adverse contre 14,67 en moyenne dans les trois autres matches. La saison passée déjà, la belle histoire de Zulte Waregem ne se concrétisait pas toujours en points contre les ténors. Il n'avait pris que 14 points sur 60 face aux cinq autres formations des PO1, championnat régulier et play-offs compris. C'est le principal défi de Dury cette saison : allier le surplus de bagage footballistique à des points contre les " grands ". Ce sera encore plus compliqué en Europa League. Deux buts et deux assists en cinq matches : plus encore qu'à Lokeren, Nill De Pauw, qui veut faire oublier son passage raté à Guingamp, d'où Zulte l'a transféré pour 350.000 euros, affiche de belles statistiques. Par ses actions intelligentes, souvent menées depuis la droite, il confère plus de profondeur au jeu qu'AlessandroCordaro, classé depuis. Sa déclaration après la victoire au Standard : " Chaque match joué avec Zulte Waregem a été un plaisir. " Loué par Middlesbrough, il est le seul des sept mercenaires pour lequel Zulte Waregem a une option d'achat (très chère). Il voulait le médian à tout prix pour son bagage footballistique. Grâce à ses passes précises, Julien de Sart (22 ans) permet à l'équipe de changer de flanc. Il doit toutefois travailler sa puissance : à Charleroi, il a perdu un duel qui a permis aux Carolos de marquer. Il a déjà pris quatre cartes jaunes, dont deux à Charleroi, synonymes d'exclusion. Après sa location à Westerlo, avec lequel il a sombré, tout le monde n'était pas convaincu des qualités d'Heylen. Il a prouvé à ses détracteurs qu'ils avaient tort. Ses débuts ont été hésitants en juillet contre Amiens (deux erreurs) mais Dury a eu un entretien avec lui, l'enjoignant de rester sobre et simple et de se concentrer sur ses tâches défensives. Depuis, l'ancien international espoir (23 ans) s'est épanoui, notamment grâce au coaching de TimothyDerijck, à sa droite au coeur de la défense. Il a ouvert la marque contre Saint-Trond. Il a été titularisé une fois, à domicile contre le Club, mais a déjà marqué deux buts, contre Bruges et avant contre Saint-Trond, quand il a demandé à se charger du penalty, ce qui reflète sa confiance. Loué par Anderlecht, le joueur de 19 ans a initié le 1-2 (but contre son camp de Marinos) à Charleroi par une superbe action mais sept minutes plus tard, sur un coup franc, il a laissé trop de liberté à son homme : 2-2. Un péché de jeunesse. Il ne jouait pas à La Gantoise mais à Zulte Waregem, il a pris de l'importance en l'espace de quelques semaines : deux buts, trois assists et un pré-assist. Très rapide, il a un large rayon d'action et est polyvalent. Le Nigérian de 22 ans, qui joue avec un égal bonheur des deux pieds, a été titularisé sur le flanc droit (1), le gauche (2) et en pointe (les deux derniers matches). Son enthousiasme lui fait parfois perdre sa vista, comme à Charleroi.Nill De Pauw 2 Onur Kaya 2 Aaron Leya Iseka 2 Peter Olayinka 2 Ivan Saponjic 2 Sander Coopman 1 Davy De fauw 1 Michaël Heylen 1 Brebels (Lommel, via Cercle), Leye (Eupen), Mühren (Sparta, Ned), Steppe (Saint-Trond), Zaidi (Geel).Celui qui veut voir des buts à Zulte Waregem cette saison doit surtout suivre la deuxième mi-temps : 16 des 19 buts ont été inscrits à ce moment. Zulte lui-même a marqué 12 de ses 14 goals après la mi-temps, tout en encaissant quatre sur cinq, dont deux en fin de partie à Charleroi. Sa productivité en fin de match ne relève pas du hasard car les hommes de Dury sont à nouveau très affûtés.