Le noyau de Zulte Waregem compte 21 joueurs, soit six de moins qu'à la fin des deux derniers mercatos. Quinze joueurs ont quitté le club (à titre définitif ou en location) et les dirigeants aimeraient que cinq autres (qui ne font pas partie des 21) s'en aillent avant le 31 août. Il s'agit de Heylen, Verboom, Madu, Mühren et Johan Bjørdal. Ce dernier n'est pourtant arrivé qu'en janvier mais, derrière, Francky Dury accorde la priorité au duo Derijck- Baudry. Si Derijck (en fin de contrat) ne part pas, le défenseur norvégien sera loué. Selon le directeur général, Eddy Cordier, Bürki et Walsh représentent des alternatives valables.
...

Le noyau de Zulte Waregem compte 21 joueurs, soit six de moins qu'à la fin des deux derniers mercatos. Quinze joueurs ont quitté le club (à titre définitif ou en location) et les dirigeants aimeraient que cinq autres (qui ne font pas partie des 21) s'en aillent avant le 31 août. Il s'agit de Heylen, Verboom, Madu, Mühren et Johan Bjørdal. Ce dernier n'est pourtant arrivé qu'en janvier mais, derrière, Francky Dury accorde la priorité au duo Derijck- Baudry. Si Derijck (en fin de contrat) ne part pas, le défenseur norvégien sera loué. Selon le directeur général, Eddy Cordier, Bürki et Walsh représentent des alternatives valables. Toujours selon Cordier, si Zulte Waregem ne reçoit pas une offre irréfutable pour un des 21 joueurs du noyau, il n'engagera plus personne. " Onze nouveaux, ça suffit. Nous disposons d'un noyau équilibré et solide. Francky Dury pense la même chose ", dit le directeur général. Dury aurait voulu un numéro 10 mais sa requête n'a pas été entendue : la semaine dernière, le club du Gaverbeek a transféré Bedia (Charleroi) et Sylla (Gand). Et ce dernier peut jouer en 9,5. Étonnamment, ces deux joueurs sont loués alors que Cordier, qui avait loué 8 joueurs l'an dernier, s'était promis de ne plus faire appel à ce genre de transfert. " Mais nous avons dépensé près de quatre millions depuis le mois de janvier (notamment pour acheter Marcq, Harbaoui et Bongonda) et nous ne pouvions pas passer à côté de ces deux opportunités ", dit-il en insistant sur le fait que, contrairement à la saison dernière avec d'autres joueurs en location, il avait obtenu une option de transfert définitif pour Bedia et Sylla. On parle de deux millions d'euros pour les deux ce qui, selon le directeur général, est dans les cordes du club. À noter que ce noyau fortement remodelé (seuls 7 des 21 joueurs actuels figuraient sur la liste des salariés en août 2017) est le plus vieux depuis la montée du club en Jupiler Pro League en 2005/06 : une moyenne d'âge de 26,57 ans. L'âge moyen des joueurs utilisés par Francky Dury au cours des quatre premiers matches de championnat était même de 30,4 ans, avec un seul joueur de moins de 23 ans (Bongonda, 22). Lors de la première journée, contre Waasland-Beveren, celui-ci était suspendu et la moyenne d'âge était de 31,43 ans. Jamais Dury n'avait aligné une équipe aussi vieille en D1. On y retrouvait cinq trentenaires : Bossut (33), Derijck (31), De fauw (37), Buffel (37) et Harbaoui (33). En guise de comparaison, la moyenne d'âge des équipes alignées au cours des cinq dernières saisons était de 26,09 ans. Outre Bongonda, Bedia (22) et Sylla (24), Zulte Waregem a acquis trois autres joueurs d'un peu plus de 20 ans : les Scandinaves Soisalo (20), Henrik Bjørdal (21) et Nissilä (22). Ils n'entrent cependant pas encore en ligne de compte pour une place de titulaire. Autre fait notoire : seuls sept des 21 joueurs (33,33 %) sont belges. Jamais encore il n'y en avait eu aussi peu depuis la montée, en 2005/06. À la nuance près que lors des quatre dernières rencontres, seul Bostyn, le deuxième gardien, était sur le banc. Zulte Waregem ne devrait toutefois pas éprouver de problèmes concernant le nombre de Belges à inscrire sur la feuille car le Hollandais Walsh et le Tunisien Harbaoui sont assimilés.