Jusqu'à présent, la cellule de scouting de Zulte était composée de Toon Mertens, assisté par Stan van den Buijs (ex-Club Bruges) et quelques collaborateurs indépendants. Ils sont désormais renforcés par deux anciens footballeurs professionnels, Thomas Caers et Piet Verschelde.
...

Jusqu'à présent, la cellule de scouting de Zulte était composée de Toon Mertens, assisté par Stan van den Buijs (ex-Club Bruges) et quelques collaborateurs indépendants. Ils sont désormais renforcés par deux anciens footballeurs professionnels, Thomas Caers et Piet Verschelde. Verschelde est connu dans la région : il a entamé sa carrière au Zultse VV, il a entraîné les jeunes de Zulte pendant dix ans et après avoir coaché quatre ans Deerlijk Sport, un club de première provinciale, il intègre la cellule de Zulte Waregem, tout en conservant son emploi de facteur. Caers dirige l'Essevee Soccer School depuis 2013 et l'année passée, suite à la fusion de cette ESS avec l'académie des jeunes du club, il entraîne les U18. Il troque maintenant son rôle de formateur contre un emploi à temps plein de scout. Caers, Mertens, Van den Buijs et Verschelde seront chacun assistés par un free-lance et seront chacun responsables d'une série de pays et de compétitions. Le club étend ses horizons à l'Europe de l'Est. Le responsable de la compétition suivra d'abord tous les footballeurs intéressants. Dans un second temps, les autres scouts les analyseront. FranckyDury, le directeur sportif et entraîneur du club, étudiera chaque semaine tous les rapports avec la cellule. Ensuite, le CEO Eddy Cordier prendra contact avec les clubs et les managers des éventuels transferts, avant de décider avec l'actionnaire majoritaire Tony Beeuwsaert si le joueur est accessible sur le plan financier ou pas. En s'adjoignant le bagage footballistique de Caers et Verschelde et en améliorant la communication et la collaboration du scouting avec Dury, Zulte Waregem espère obtenir un meilleur rendement de ses transferts. C'est nécessaire car Théo Bongonda va sans doute être vendu, pour une forte somme. Et le club a accepté, en hiver, qu' Hamdi Harbaoui, son buteur, puisse partir moyennant une indemnité raisonnable. En outre, le club veut se renforcer à cinq postes, au moins.