Année de fondation : 1925
...

Année de fondation : 1925 Président : Alexander Dyukov Stade : Petrovsky (22.025 places) Site : www.fc-zenit.ru Transfert le plus cher : Danny (30 millions d'euros du Dynamo Moscou en 2008) Palmarès : 3 titres, 3 Coupes, 1doublé, 1 C3, 1 Supercoupe européenne Saison passée en CL : - Qualification : automatique Pendant neuf ans, il a fait la navette entre Genoa et la Juventus. Il a effectué ses débuts à Genoa, en D2, à 16 ans. La Juventus l'a embauché mais s'est empressée de le relouer à son club initial. Elle a refait un essai en 2007 mais le timing n'était pas bon et Criscito a été renvoyé à Genoa. Rapide, bon dans les duels, le défenseur gauche de 24 ans anticipe bien et est offensif. Il est international et le Zenit a mis fin à ses navettes en l'embauchant. Le 4-3-3 russe est très offensif puisque, derrière le trio d'attaque, Zyryanov et Shirokov, deux des trois médians, ont un tempérament offensif, qui ne les dispense évidemment pas de tâches défensives. Les arrières latéraux Criscito et Anyukov font partie de l'arsenal offensif du Zenit. Leurs passes sont d'une précision redoutable. Denisov est le premier défenseur devant la ligne arrière, parfois renforcée d'un défenseur central supplémentaire ( Hubocan ou Lukovic) quand il s'agit de défendre un avantage ou de neutraliser un adversaire particulièrement en verve. L'arrivée de Criscito comble une lacune de longue date à gauche de la défense. Le Zenit possède un noyau étoffé et des alternatives valables à toutes les positions, ce qui renforce aussi la concurrence. Spalletti exprime clairement ses options et est parvenu à souder son équipe. Par contre, le club n'a pas d'ailier gauche qui lui permettrait de varier son jeu. A droite, il possède en Bystrov un des meilleurs ailiers russes mais il souffre d'une déchirure des ligaments croisés et ne sera disponible qu'à l'issue de cette phase. L'équipe développe un beau jeu de combinaisons mais perd parfois l'efficacité de vue et a besoin de trop d'occasions pour marquer. Luciano Spalletti a mis du temps à rejoindre Rome, même s'il a d'emblée affiché les qualités d'un grand coach. Il a mené Empoli, où il a disputé ses deux dernières saisons comme joueur, de la Serie C à la A. Ce fut son premier haut fait. Après quelques autres postes peu significatifs, il a enfin rejoint l'AS Roma. Entraîneur de l'Année en 2006 et 2007, il a aussi gagné la Coupe en 2007 et en 2008. Deuxième haut fait. La gloire d'un entraîneur est éphémère. Renvoyé en 2009, il a trouvé asile à Saint-Pétersbourg, qui a concrétisé tous ses souhaits, lui permettant de bâtir une équipe compacte, tactiquement souple et dynamique, qui s'est adjugé le doublé avec un jeu spectaculaire. Troisième haut fait. Le Transalpin est d'un naturel fiable, orgueilleux et assuré. Il convient parfaitement au Zenit.