Club : Boston United
...

Club : Boston United Inauguration : pas de date précise, mais on jouait déjà au football à cet endroit en...1800. Capacité : 6643 places Record d'assistance : 11.000 spectateurs contre Derby County (1974, ancienne configuration) Cher Magazine, Samedi, 13 h 30. Alors que nos pas sont censés nous emmener vers une autre rencontre footballistique, nous profitons de notre passage par la charmante petite ville anglaise de Boston afin de tenter une visite inopinée des installations de cette équipe de League Two. Les pronostics quant à la possibilité d'accéder à l'intérieur de York Street ne nous sont pourtant guère favorables : l'équipe locale joue également à domicile et la fermeté, emballée de courtoisie, des agents de sécurité britanniques n'est pas que légende. Mais, alors que nous nous attendons à être gentiment éconduits, voilà qu'en quinze secondes à peine, avant même d'avoir eu le temps de formuler complètement notre demande ou de présenter une carte de presse, le préposé au guichet nous remet une accréditation pour l'imminent match contre Wycombe Wanderers. - And welcome at the Pilgrims home ! Pas plus compliqué que ça ! Les Jaune et Noir doivent leur surnom de Pilgrims à des pèlerins qui, au 17e siècle, furent enfermés dans les geôles d'un donjon qui se dressait jadis non loin de l'emplacement actuel du stade. S'il n'est certes plus question de prison aujourd'hui, le conteneur servant de shop pour le merchandising aurait plutôt la surface d'une cellule que celle d'une boutique, tant sa dimension est minuscule. Nous n'aurons pas davantage l'occasion de passer un bref séjour à l'ombre de l'enfant terrible qui sévissait encore ici il y a quelques jours à peine : plus de Paul Gascoigne à l'horizon. Une autre surprise nous attendait néanmoins au bord du terrain. Un gosse se précipite, stylo à la main, vers l'entraîneur des visiteurs : c'est Tony Adams ! L'ancien capitaine valeureux des Gunners d'Arsenal !. La tribune de presse est située derrière l'un des buts, sur la partie supérieure d'une vieille construction partiellement en bois au bon goût de terreau footeux. Les journalistes y sont installés comme les boîtes d'un jeu de massacre, juste au-dessus de la barre transversale. Idéalement placés pour un joueur rancunier et sensible à la critique ! L'autre ancêtre, la Finn Forest Stand, a subi une rénovation relativement inhabituelle : les travées en bois on été remplacées par du béton, mais l'emballage initial de l'édifice demeure. Une solution intéressante lui permettant de garder une partie de son âme. L'autre tribune latérale est neuve, de même que celle réservée aux supporters visiteurs (derrière l'autre but). La saison 2006-2007 devrait voir un nouvel écrin de 7.500 places sortir de terre dans la périphérie du Boardsides, les dirigeants de United ayant racheté le terrain de Boston Town, un autre petit club de la localité, avec l'intention de vendre les deux sites et d'immigrer ensemble vers la nouvelle arène. n par Rudi Katusic