Charleroi a annoncé la venue de Mouhcine Yajour (14 juin 1985), un médian offensif ou attaquant de pointe, soi-disant libéré gratuitement par le FC Chiasso, club suisse rétrogradé en D3 au terme de la saison écoulée. En fait, le joueur marocain, que l'on avait remarqué en juin 2005 lors du Championnat du Monde des -20 ans, se trouve au centre d'un litige que la FIFA va bientôt trancher et le club acquéreur risque bien de devoir s'acquitter d'une indemnité de formation voire de transfert. Explications. Après le Mondial n...

Charleroi a annoncé la venue de Mouhcine Yajour (14 juin 1985), un médian offensif ou attaquant de pointe, soi-disant libéré gratuitement par le FC Chiasso, club suisse rétrogradé en D3 au terme de la saison écoulée. En fait, le joueur marocain, que l'on avait remarqué en juin 2005 lors du Championnat du Monde des -20 ans, se trouve au centre d'un litige que la FIFA va bientôt trancher et le club acquéreur risque bien de devoir s'acquitter d'une indemnité de formation voire de transfert. Explications. Après le Mondial néerlandais, Yajour est repris dans l'équipe olympique. Et sa première sélection avec les Lions de l'Atlas semble imminente : il est titulaire à part entière du Raja, vainqueur de la Coupe des Champions arabes (l'épreuve réunit les champions du Maghreb et du Proche-Orient à ne pas confondre avec la Ligue des Champions d'Afrique, l'épreuve phare). 18 août 2007 : vainqueur d'un tournoi en Suisse, le Raja se retrouve à l'aéroport de Genève. Mais au lieu de prendre le vol vers Casablanca, Yajour s'éclipse pour rejoindre les dirigeants du FC Chiasso (D2) et y signer un contrat. Le Raja refuse de délivrer le bon de sortie international au joueur et saisit la FIFA. " Notre position est claire ", coupe SaidBouzarte, le directeur du Raja. " La première affiliation officielle de Yajour remonte à ses 12 ans et en 2004, il a signé un contrat de cinq ans. Nous nous sommes opposés à son départ parce que le FC Chiasso nous a fait une proposition aléatoire. Il nous demandait de lui prêter le joueur pendant un an et nous aurait versé 350.000 euros si ça marchait... Une drôle de façon de négocier un transfert car que signifie : - si ça marche ? " Mais le 22 octobre 2007, le juge unique de la FIFA, qui ne se prononce pas sur le fond mais veille à l'intérêt du joueur et de sa carrière, autorise la fédération suisse à affilier Yajour à Chiasso en D2. Bouzarte : " Attention, le juge FIFA a autorisé la fédération suisse à procéder à un enregistrement provisoire. L'affaire est maintenant devant la chambre des litiges de la FIFA. Celle-ci avait fixé la date du 20 juin 2008 pour que les deux parties trouvent un accord à l'amiable ou rentrer les dossiers respectifs. Je ne sais pas ce que Yajour et ses conseillers ont raconté à Charleroi mais s'il n'est plus lié à Chiasso, il l'est encore avec nous jusqu'au 30 juin 2009. Nous avons d'ailleurs averti les dirigeants du club belge que la situation n'était pas claire ". La direction carolo est au courant qu'une décision de la FIFA est en attente. Elle sait aussi qu'en 1re Ligue, c'est ainsi qu'on appelle la D3 en Suisse, on ne peut avoir sous contrat de joueurs pros et qu'en cas de descente de D2 en D3, ils sont libres. NICOLAS RIBAUDO