Rien n'est prévu, à Wolfsburg, pour fêter un éventuel titre. L'hôtel de ville n'a même pas de balcon. Bien sûr, comme l'a suggéré ironiquement Uli Hoeness au nom du Bayern, pour une fois, Wolfsburg pourrait évidemment louer le Rathaus de Munich. Non que le VfL couve de réelles ambitions. Il ne pensera à la Ligue des Champions qu'à partir de 2007. Jamais encore le club, promu pour la première fois en 1997, n'avait été leader de la Bunde...

Rien n'est prévu, à Wolfsburg, pour fêter un éventuel titre. L'hôtel de ville n'a même pas de balcon. Bien sûr, comme l'a suggéré ironiquement Uli Hoeness au nom du Bayern, pour une fois, Wolfsburg pourrait évidemment louer le Rathaus de Munich. Non que le VfL couve de réelles ambitions. Il ne pensera à la Ligue des Champions qu'à partir de 2007. Jamais encore le club, promu pour la première fois en 1997, n'avait été leader de la Bundesliga. Sa sixième place, en 1999, synonyme de début européen, est son meilleur résultat depuis. L'année dernière, Wolfsburg a terminé dixième avec la quatrième meilleure défense. Cette saison, les Blanc et Vert ont déjà pris plus de points en déplacement que sur l'ensemble de la saison passée. Eric Gerets apprécie l'art et l'engagement de son médian argentin international, Andres D'Alessandro, qui s'est distingué aux JO d'Athènes, où il a gagné la médaille d'or. Gerets retrouve aussi deux de ses anciens joueurs : Kevin Hofland vient du PSV, Marian Hristov de Kaiserslautern. Gerets n'a pas de tactique fixe. Ses joueurs ont le droit de s'exprimer : à leur demande, il rectifie certaines choses, à condition qu'en échange, ils assument leurs responsabilités sur le terrain. Wolfsburg n'est pas folle de son club de foot. Lors de son premier match à domicile comme leader du championnat, il n'a accueilli que 18.300 spectateurs mais, une semaine plus tard, ils étaient quand même 26.700 dans les tribunes de ce stade rénové en 2002 et doté d'une capacité de 30.000 places. Le club n'a aucun souci financier : Volkswagen le finance à concurrence de 90 %. La marque a installé ses usines dans la ville en 1938. KLAUS TOPPMÖLLER a fait les frais du revers 0-2 de Hambourg face à Arminia Bielfeld, samedi. Le club d'EmileMpenzaet Daniel Van Buytenest lanterne rouge après huit journées. GERD NIEBAUM (55 ans), le président de Dortmund, en est à sa 18e saison. Il a confirmé qu'il se retirerait au plus tard en 2006. Il a signé ce document sous la pression du nouvel actionnaire, Florian Homm, qui vient d'investir 20 millions. Le Borussia Dortmund a reçu sa licence, pour cette saison, contre l'avis de plusieurs membres de la commission ad hoc. Fin juin, sa dette est passée de 67,6 millions à 118,9 mais la commission l'ignorait puisqu'elle avait pris sa décision le 31 mars. BUTEURS : 1. Neuville (Mönchengladbach) 8 buts ; 2. Cacau (Stuttgart), Klose (Brême) 6 ; 4. Berbatov (Leverkusen), Koller (Dortmund) 5. (G. Foutré)