Club : Linfield Belfast
...

Club : Linfield Belfast Inauguration : 2 septembre 1905 Capacité : 19.500 places Transformations : 1982, 1996 Record d'assistance : 60.000 personnes (ancienne configuration) Cher Magazine, Pénétrer dans Belfast l'esprit vide du florilège d'images de quartiers lugubres traversés par des camionnettes blindées est pratiquement impossible. Se rendre à Windsor Park n'impose pourtant pas un passage au c£ur des cités les plus chaudes. Le repère des récents champions d'Irlande et de l'équipe nationale est situé, en venant de Dublin, à l'entrée de la ville et son environnement, s'il n'est pire que beaucoup d'autres, n'évite toutefois pas quelques détails frappants. Comme cette plaine de jeux pour bambins, aménagée à côté des terrains d'entraînement annexes mais isolée par des grillages surmontés de fils barbelés. Ce type d'obstacle est aussi très présent autour de la pelouse principale. La fosse de plusieurs mètres de profondeur, jonchée de détritus et empêchant l'envahissement du terrain, ne dépareille pas dans le tableau. Il faut dire que certains fans locaux ont une chaude réputation : ils ont même déjà lancé des balles de golf sur l'aire de jeu. La taille actuelle de l'arène est très éloignée des 60.000 places dont elle disposait dans les années 30. Bien que n'ayant même pas 20 ans, la structure métallique de la North Stand semble très mal subir les affres de l'humidité et cela lui donne un aspect inquiétant, vu de l'extérieur, de forteresse sombre. Elle fut certainement bien plus pimpante le 20 octobre 1984, lors de son inauguration par João Havelange, sa devancière ayant disparu sous les flammes deux ans plus tôt lors d'un derby face à Glentoran. Linfield, fondé en 1886 par des ouvriers de la filature du même nom, a remporté... 45 titres de champion et 36 Cups et a bien évidemment régulièrement goûté à la coupe d'Europe. Le Standard s'y imposa de toute justesse en 1971, alors qu'une bombe avait explosé la veille du match à 200 mètres du stade. Si aujourd'hui le conflit armé semble en apparence quelque peu apaisé, la direction des Bleu et Blanc n'en a pas moins pris une bonne guerre d'avance dans un domaine plus pacifique. En effet, une campagne d'abonnement tout à fait originale vient d'être lancée : " Win your name on the kop for a season ". Autrement dit, un tirage au sort sera effectué parmi les abonnés et le vainqueur verra une tribune rebaptisée à son nom pour la durée de la prochaine saison ! Le patronyme d'un supporter, jusque-là anonyme, inscrit en lettres géantes dans l'enceinte footballistique chère à sa passion : jamais à court d'idée, ces insulaires ! par Rudi Katusic