St-Trond û Standard c'est une grosse affiche vu la proximité géographique et les liens traditionnels de ce choc. En plus, tout est magnifié par la présence de Marc Wilmots sur le banc des Canaris. Vu les liens affectifs qu'il conserve au Standard, on imagine que ça lui fera quelque chose aussi. Au début du championnat, Willy s'est heurté à un problème offensif et il a perdu beaucoup de points mais sans stars, il commence à émerger de la zone dangereuse. Il travaille avec peu de moyens mais je n'ai pas encore eu l'occasion de lui en parler à fond. Il est dev...

St-Trond û Standard c'est une grosse affiche vu la proximité géographique et les liens traditionnels de ce choc. En plus, tout est magnifié par la présence de Marc Wilmots sur le banc des Canaris. Vu les liens affectifs qu'il conserve au Standard, on imagine que ça lui fera quelque chose aussi. Au début du championnat, Willy s'est heurté à un problème offensif et il a perdu beaucoup de points mais sans stars, il commence à émerger de la zone dangereuse. Il travaille avec peu de moyens mais je n'ai pas encore eu l'occasion de lui en parler à fond. Il est devenu consultant pour Be tv mais il vient pour le match, le prépare, le commente et repart aussi sec. Willy est plus que jamais un homme pressé, hein ! Je pense qu'il comptera surtout sur son nouvel avant super rapide BenjaminDe Ceulaer et qu'il pourrait poser des problèmes de vitesse aux deux joueurs de l'axe des Rouches Onyewu et Drago. St-Trond a perdu des joueurs expérimentés comme ThomasCaers après le départ de DésiréMbonabucya mais ce n'est pas la cata, l'équipe s'est bien reprise avec l'un ou l'autre jeune comme Landry Mulemo. Jouer à St-Trond, c'est toujours difficile. En partie parce que le terrain est très bombé, d'ailleurs. Quand on place nos caméras au ras du sol, on ne voit pas le ballon de l'autre côté ! Mais c'est encore pire devant le goal du côté de la rue, à gauche quand on est dans la tribune principale. Willy a peu d'expérience de coach mais son charisme parle pour lui, c'est indéniable, mais de là à déjà le citer pour l'équipe nationale ? Mais c'est sûr que Wilmots a le profil à terme car pour l'instant il a surtout besoin de se construire une expérience dans un club. Ce n'est pas après une douzaine de matches de D1 qu'on peut encore estimer son potentiel. Si on prend l'exemple d' Eric Gerets on ne peut oublier qu'il a commencé sa carrière de coach en ramant au FC Liège. Le Standard a le droit de venir à St Trond avec un grand moral. Sa victoire contre Anderlecht lui a fait du bien et la mini-trêve a permis d'intégrer le nouvel avant croate Milan Rapaic qui avait déjà montré de belles choses contre Anderlecht. Il n'y a finalement que Dragutinovic qui a manqué quelques jours. Il faut espérer pour les Rouches que Rapaic démontre le même esprit que Sergio Conceiçao qui met totalement son talent au service du club. Cela dit, il ne manque plus qu'un pion au Standard : un centre-avant puissant et régulier. On parle toujours de Cédric Roussel et je pense qu'il pourrait convenir, à condition qu'on le mette en confiance, que le coach le laisse tout le temps jouer pour qu'il puisse totalement s'exprimer. Pour finir, je me souviens du but fabuleux que Moreira avait inscrit à il y a deux ans à St-Trond dans une victoire du Standard. Parti de la gauche, il avait éliminé trois hommes pour marquer un grand goal. Championnat de Belgique St-Trond - Standard Dimanche 28/11 à 20H00 Affiches européennes du week-end Liverpool - Arsenal Newcastle - Everton Lyon -Auxerre Nice - PSG MGL - Hambourg Inter - Juventus Par Philippe Hereng