NOS SACRIFICES

WILLIAM OWUSU (29 ans) : " Chaque année, les Fante, une tribu du sud du Ghana, organisent un festival durant lequel les jeunes hommes partent à la chasse aux antilopes. Il s'agit d'être le premier à revenir, avec une antilope vivante sur les épaules. On vante le courage du lauréat. On offre ensuite la bête en sacrifice. Chaque tribu du Ghana a ses coutumes. Mon père est issu de Kumasi et fait partie des Ashanti. Ma mère vient d'Ada et est une Krobo. Ils se sont rencontrés à Accra. La famille de ma mère vendait des produits agricoles dans la capitale, où mon père occupait un emploi de comptable. Il est parti au Japon quand j'avais deux ans et n'est revenu que six ou sept ans plus tard. "
...