Il y a cinq saisons, Alan Curbishley était en fin de contrat à Charlton. West Ham, le club de sa région natale, où il avait d'ailleurs joué de 1975 à 1979, lui avait fait une offre mais il avait préféré reconduire son bail à Charlton. A la fin de la saison passée, Curbishley, cité comme outsider au poste de sélectionneur, a quitté Charlton, usé après 15 ans mais aussi parce qu'il convoitait le poste vacant à la FA. S'il n'a pas été choisi pour succéder à Sven-Goran Eriksson, après un entretien, c'est parce qu'on doutait de ses capacités à gérer des stars, selon certains observateurs. Il reçoit sa chance maintenant. Après six mois sabbatiques, il est devenu le coach de West Ham, l...

Il y a cinq saisons, Alan Curbishley était en fin de contrat à Charlton. West Ham, le club de sa région natale, où il avait d'ailleurs joué de 1975 à 1979, lui avait fait une offre mais il avait préféré reconduire son bail à Charlton. A la fin de la saison passée, Curbishley, cité comme outsider au poste de sélectionneur, a quitté Charlton, usé après 15 ans mais aussi parce qu'il convoitait le poste vacant à la FA. S'il n'a pas été choisi pour succéder à Sven-Goran Eriksson, après un entretien, c'est parce qu'on doutait de ses capacités à gérer des stars, selon certains observateurs. Il reçoit sa chance maintenant. Après six mois sabbatiques, il est devenu le coach de West Ham, le week-end dernier. Il a effectué ses débuts contre Manchester United, son adversaire lors de son dernier match avec Charlton. Curbishley s'est réjoui de ce retour, tout en comprenant que la nostalgie ne suffira pas à maintenir les Hammers parmi l'élite. Tout change très vite, en Angleterre. La saison passée, Alan Pardew, qui avait signé à West Ham en octobre 2003, était loué pour son travail. Le club, promu, avait terminé neuvième et s'était qualifié pour la finale de la FA Cup. Il l'a perdue, Liverpool refaisant à la dernière minute son retard de 3-2 et s'imposant aux tirs au but. West Ham n'a pas mal entamé le nouveau championnat mais il a déraillé fin août. Pardew a hérité de deux Argentins, les internationaux CarlosTevez et JavierMascherano, mais l'intégration des deux hommes, jointe à la tempête médiatique qui s'est abattue sur Upton Park, a déstabilisé l'ensemble. Depuis, West Ham n'a pris que dix unités sur 42 et en-dehors du terrain, le club, après moult rumeurs, a été repris par des Islandais. Début décembre, l'équipe a essuyé trois revers d'affilée, sans marquer un seul but. Le destin de Pardew était scellé. Tout le monde s'attend à voir arriver bientôt un nouvel attaquant car c'est en pointe que le bât blesse depuis des mois. Tevez est décevant et Dean Ashton est sur la touche depuis le mois d'août et une fracture du pied encourue durant un entraînement avec l'équipe nationale. Son retour est prévu pour la fin décembre. La défense est également décevante : elle n'a préservé ses filets qu'à deux reprises. NEWCASTLE, l'adversaire de Zulte Waregem en Coupe UEFA, recevra officiellement la Coupe Intertoto lors du match retour. Newcastle est le dernier survivant de cette épreuve. Le club a nié la semaine dernière être sur le point d'être repris par des Américains. Il est pourtant à la recherche de fonds. EDWIN VAN DER SAR (36 ans), le gardien de Man. United depuis un an et demi, a prolongé son contrat d'une saison. Selon Alex Ferguson, le Néerlandais peut certainement encore jouer deux ans mais le club n'accorde pas plus d'un an à la fois aux trentenaires. BAGARRE. La dispute entre Alan Pardew (alors à West Ham) et Arsène Wenger (Arsenal), nez à nez pendant le derby, a des suites. La semaine passée, Wenger a poussé Pardew, qui fêtait le tardif 1-0 avec trop d'exubérance, et écope d'une amende de 15.000 euros. Thierry Henry, qui souffre des ischio-jambiers, est sur la touche jusque fin décembre. STEPHEN HUNT, le joueur de Reading qui avait occasionné une fracture du crâne à Petr Cech, le portier de Chelsea, en septembre a reçu des menaces de mort à l'occasion du match retour à Stamford Bridge, le 26 décembre. Hunt ne veut pourtant pas déclarer forfait. GABOR KIRALY, le gardien de Crystal Palace, est loué à Aston Villa. Agé de 30 ans, il doit pallier la blessure des numéros un et deux d'Aston, Thomas Sörensen et Stuart Taylor, opérés au genou. MORITZ VOLZ, l'arrière allemand de 23 ans que Fulham a transféré d'Arsenal en 2004, semble satisfaire, puisqu'il a un nouveau contrat valable jusqu'en 2009. P. T'KINT