Adresse : Am Weserstadion 7, 28205 Bremen
...

Adresse : Am Weserstadion 7, 28205 Bremen Tél. : 00 49 421 4345957 Fax : 00 49 421 4940033 Internet : www.werder-online.de Palmarès européen : C2 1992 Pour la plus grande joie des sympathisants du Werder Brême, le stratège français a prolongé son bail de cinq saisons, en juillet. On a longtemps craint que Johan Micoud (31 ans, 1,88 m û 82 kg), qui restait sur une fabuleuse saison couronnée du doublé, ne cède à l'intérêt de Franz Beckenbauer, le président du Bayern, qui ne lui ménageait pas ses louanges dans ses éditoriaux hebdomadaires du Bild. Cependant, vu l'attention de la presse de boulevard pour le meilleur buteur, Ailton (qui a rejoint Schalke 04, en compagnie de Mladen Krstajic), on a quelque peu sous-estimé la valeur réelle de Micoud. Pourtant, il est indispensable à l'entrejeu, dont il est le cerveau. Son bilan est éloquent : dix buts et huit assists. Reste à espérer pour le second Zinédine Zidane qu'il trouve enfin les grâces du sélectionneur de la France, puisque l'équipe acquiert un nouveau visage, suite au départ de nombreux monuments. L'ancien sélectionneur, Jacques Santini, a surpris en écartant le médian offensif du noyau pour l'EURO portugais. Le numéro 10, qui n'a pas vraiment de bons rapports avec les supporters en Allemagne û même s'il s'est amendé depuis le début de cette saison û, a été extrêmement déçu de sa non-sélection mais ses chances semblent croître depuis la nomination de Raymond Domenech. Micoud est chevronné. Il a débuté sa carrière à Cannes en 92-93 et a joué deux ans en D2 avant de connaître la montée en D1. Il resta une quatrième saison dans ce club. Il apprit les ficelles du métier à Bordeaux où il resta quatre saisons puis à Parme, en Italie (2000-2002), avant de rejoindre le Werder. Il travaille beaucoup au service de son équipe, a un passing pur et marque facilement. La formation championne a subi quelques modifications, même si Thomas Schaaf reste fidèle à son occupation de terrain, en 4-4-2. Elle ne prend pas toujours un départ fulgurant mais sait patienter, poser son jeu et placer ses banderilles au bon moment. Anderlecht en conserve un mauvais souvenir mais la saison passée, Brême a aussi souvent forcé la victoire en seconde période, voire en fin de match. Deux départs se font particulièrement sentir : celui d' Ailton, meilleur buteur de la Bundesliga avec 28 réalisations et Joueur de la Saison, et celui du défenseur Mladen Krstajic. Cependant, le directeur sportif, Klaus Allofs, connaît les arcanes du football et a renforcé la formation du nord de l'Allemagne avec des internationaux : l'arrière droit finlandais Petri Pasanen (Ajax), le médian danois Daniel Jensen (Murcie), le défenseur central allemand Frank Fahrenhorst (VfL Bochum), l'arrière gauche brésilien Gustavo Nery (Sao Paulo), qu'on surnomme le nouveau Roberto Carlos dans son pays, et l'attaquant allemand Miroslav Klose (Kaiserslautern). Ces transferts offrent moult alternatives à l'entraîneur. Klose, qui a coûté 5 millions, est le transfert le plus onéreux de l'histoire du club. Le noyau a été renforcé en profondeur sans perdre les automatismes acquis lors des saisons précédentes. Schaaf peut faire appel à 24 joueurs, même s'il est confronté à la longue indisponibilité pour blessure de Krisztian Lisztes, opéré aux ligaments croisés, et d' Ümit Davala, atteint à l'aine. La concurrence est donc plus vive, les places très chères. Thomas Schaaf a un principe simple : le meilleur joue, quel que soit son nom. Dans le compartiment offensif, cette optique pose un problème de luxe à l'entraîneur. Pour le moment, aux côtés de Klose, il préfère Ivan Klasnic au super joker Valdez, pendant que le Grec Charisteas, champion d'Europe en titre, attend impatiemment de recevoir une véritable chance. L'entrejeu est sans doute la plus belle ligne du Werder. Son quatuor se dispose en losange et n'a pas changé depuis la saison passée. Le Sturm und Drang général se marie à la technique et à la vision du jeu du meneur français, Micoud, l'âme de tout le compartiment offensif et le chef d'orchestre des mouvements. En défense, seul Ismaël a conservé sa place. A droite, Stalteri a perdu son duel face à Pasanen, tandis que Magnin doit, provisoirement, s'incliner devant la supériorité de Gustavo Nery. Le gardien Reinke a eu la chance, la saison dernière, d'être derrière une défense en béton mais il n'est pas de ces portiers qui gagnent beaucoup de points. Micoud est l'âme de tout le compartiment offensif et le chef d'orchestre