Vicarage Road attend avec impatience la visite de Manchester United, le week-end prochain, de même que Sir Elton John, son ancien propriétaire. On pourra alors mesurer la force réelle des troupes du manager espagnol Javi Gracia (48) face à Romelo Lukaku et Cie. Pour l'heure, Watford est en tête avec Chelsea et Liverpool.
...

Vicarage Road attend avec impatience la visite de Manchester United, le week-end prochain, de même que Sir Elton John, son ancien propriétaire. On pourra alors mesurer la force réelle des troupes du manager espagnol Javi Gracia (48) face à Romelo Lukaku et Cie. Pour l'heure, Watford est en tête avec Chelsea et Liverpool. L'ancien médian défensif de la Real Sociedad et de Villarreal, qui a relayé le Portugais Marco Silva en janvier dernier, a perdu son avant brésilien, Richarlison (21) pendant l'été. Everton a versé 39,2 millions d'euros pour l'ailier, transféré de Fluminense en août 2017 pour 12,4 millions d'euros. La fameuse famille Pozzo, qui détient la majorité des parts du club depuis 2012, fait donc une bonne affaire. Gino, le fils de Giampaolo, dirige Watford. La famille possède aussi l'Udinese mais a vendu Grenade à des Chinois la saison dernière. Depuis sa promotion en 2015, le club n'a cessé de changer de patron sportif. Son scouting fait sa réputation. Watford se distingue par sa politique de transferts de jeunes talents étrangers dans le triangle Angleterre-Italie-Espagne. D'après la justice, c'est pour détourner des impôts mais le club préfère parler d'une stratégie qui met des capitaux bienvenus à sa disposition, compte tenu de ses moyens limités. La stabilité est son mot d'ordre. Le noyau n'a quasiment pas été renouvelé. Seul le gardien Ben Foster (35 ans, transféré pour 2,8 millions de West Brom, relégué) a été immédiatement titularisé. L'ailier argentin Roberto Pereyra (27) a remplacé avec succès Richarlison dans le 4-2-2-2 de Garcia. Il a marqué trois buts lors des quatre premiers matches de championnat. L'attaquant italien Stefano Okaka (29), ancien Anderlechtois, n'est pas à la fête : il n'a pas encore joué une minute cette saison. Depuis son transfert en août 2016, il en est à cinq buts en 34 matches.