L'ex-Anderlechtois entame une nouvelle carrière de consultant pour RTL (Europa League et 100 % Steph en radio).
...

L'ex-Anderlechtois entame une nouvelle carrière de consultant pour RTL (Europa League et 100 % Steph en radio). Oui, j'ai toujours été gentil, correct et poli envers tout le monde. Ce comportement m'a d'ailleurs parfois joué des tours. Mais quand j'avais une opinion à formuler dans le vestiaire, je ne me privais jamais. Les gens qui me connaissent le savent. Etre footballeur et consultant sont deux rôles différents. Je ne compte pas me disputer avec les personnes que je juge mais j'analyse ce que je vois. Et ce n'est pas parce que tu critiques négativement une équipe que tout sera mauvais le week-end d'après. J'ai aussi connu des hauts et des bas dans ma carrière. Non, car je parle aussi d'Anderlecht le dimanche soir en radio. A l'avenir, on retrouvera peut-être les Mauves en Europa League. J'ai toujours été honnête envers mon ancien club. D'ailleurs, je le dis : pour moi, Anderlecht devrait toujours évoluer en 4-4-2, à l'image du match contre Malines. A Benfica, Van den Brom a opté pour une sorte de 4-3-3. Contre Bruges, on aurait dit un 4-4-1-1. C'était soit Mitrovic, soit Suarez qui se présentait en pointe. Or, une défense a plus de mal à contrer deux attaquants. Depuis quelques saisons, le club mise sur un seul avant. A mon époque, c'était différent. On croit que c'est plus difficile mais ce n'est pas le cas. Il suffit de mettre tout le monde sur le même pied et se baser sur le jeu. Bruges, le Standard, Anderlecht : je ne fais pas de différence. Oui, à Braine-le-Château, en P3, dans le club de mon oncle. J'ai été blessé quelques mois à cause d'une petite fracture à la malléole. On trouve aussi d'excellents joueurs en provinciales. L'ambiance est géniale. J'ai d'ailleurs été particulièrement choqué par l'agression dont a été victime un joueur (NDLR le capitaine de Lasne qui a été tabassé lors d'un match contre Limelette). A ce niveau, on est censé s'amuser... Tout va bien ! J'ai été victime d'une petite rechute l'année dernière mais je suis bien suivi. Grâce au foot, j'ai du caractère. J'ai rencontré des personnes qui vivaient des situations pires que la mienne. PAR SIMON BARZYCZAK" J'ai toujours été honnête envers Anderlecht. "