Aimé Anthuenis n'a pas créé de surprise en communiquant la liste des Diables Rouges retenus pour Belgique-Hollande, dernier test avant la visite de la Croatie à Bruxelles. Il maintient en gros sa confiance à l'égard du groupe qui a obtenu un nul (2-2) en Bulgarie et gagné 3-0 face à Andorre. Même Olivier De Cock, suspendu face à la Croatie (10 septembre), est du rendez-vous face à la Hollande. ...

Aimé Anthuenis n'a pas créé de surprise en communiquant la liste des Diables Rouges retenus pour Belgique-Hollande, dernier test avant la visite de la Croatie à Bruxelles. Il maintient en gros sa confiance à l'égard du groupe qui a obtenu un nul (2-2) en Bulgarie et gagné 3-0 face à Andorre. Même Olivier De Cock, suspendu face à la Croatie (10 septembre), est du rendez-vous face à la Hollande. Didier Dheedene (qui joue peu à l'Austria Vienne), Emile Mpenza (blessé) et Gaby M udingayi (pas retenu) sont absents. Jelle Van Damme (Ajax) prend la place du médian défensif gantois. Le coach fédéral a finalement retenu les joueurs suivants. Gardiens de but : De Vlieger (Willem II), Herpoel (Gand). Défenseurs : De Cock (Bruges), Deflandre (Lyon), Simons ( Bruges), Valgaeren (Celtic), Van der Heyden (Bruges), Deschacht (Anderlecht), Van Buyten (Marseille). Médians : Mbo Mpenza (Mouscron), Clement (Bruges), Van Damme (Ajax), Baseggio (Anderlecht), Soetaers (Ajax), Walasiak (Standard), Goor (Hertha Berlin). Attaquants : Buffel (Feyenoord), Sonck (Ajax), Martens (Bruges). Sans faire de bruit, le jeune Jonathan Walasiak prend ses marques dans la famille des Diables Rouges. Le Liégeois n'est pas du style à rêver de mars avant d'avoir marché sur la lune. Il n'est pas impossible qu'Aimé Anthuenis lui accorde un peu de temps de jeu. Cela ferait partie de l'opération de rajeunissement qui est aussi au centre des préoccupation d'Aimé Anthuenis. Et, dans ce contexte, il serait étonnant que VincentKompany ne soit pas rapidement retenu en équipe nationale. La classe dont il fait preuve à Anderlecht n'a évidemment échappé à personne. Ce match sera aussi un grand moment de recueillement à la mémoire de Guy Thys. L'Anversois aimait beaucoup se mesurer aux Hollandais et, là-bas, au paradis des entraîneurs, il n'oubliera pas de regarder le match à la télévision. Il est temps de monter dans les tours afin de prouver que ce groupe est capable de réagir, de prendre la mesure de la Croatie et d'éffacer le sentiment d'impuissance qui fut le nôtre à Zagreb. Cette réaction passe d'abord par un bon match contre les Pays-Bas. (P. Bilic)