La huitième journée fut placée sous le signe de la kermesse aux buts.

C'est bon pour le spectacle, évidemment. Mais un peu moins bien pour les défenseurs et les gardiens dont certains, pour rester dans l'air du temps, auront sûrement passé une nuit blanche. Personnellement, je tiens à mettre en exergue les prestations individuelles de deux joueurs qui, depuis le début de la saison, ont permis à leur club respectif de se situer à un niveau enviable. Tout d'abord Boffin, qui se révèle aussi utile à St-Trond, aujourd'hui, qu'un autre vétéran l'avait été pour le compte du GBA ces dernières années: Degryse. Il est d'ailleurs frappant de constater que, depuis son départ, le club anversois n'évolue plus avec la même facilité. Un deuxième élément qui n'en finit pas d'aligner les bons matches, c'est Huysegems. Le jeune Lierrois, promis au plus bel avenir mais qui n'avait pas su confirmer la saison passée, semble renaître de ses cendres. S'il continue ...

C'est bon pour le spectacle, évidemment. Mais un peu moins bien pour les défenseurs et les gardiens dont certains, pour rester dans l'air du temps, auront sûrement passé une nuit blanche. Personnellement, je tiens à mettre en exergue les prestations individuelles de deux joueurs qui, depuis le début de la saison, ont permis à leur club respectif de se situer à un niveau enviable. Tout d'abord Boffin, qui se révèle aussi utile à St-Trond, aujourd'hui, qu'un autre vétéran l'avait été pour le compte du GBA ces dernières années: Degryse. Il est d'ailleurs frappant de constater que, depuis son départ, le club anversois n'évolue plus avec la même facilité. Un deuxième élément qui n'en finit pas d'aligner les bons matches, c'est Huysegems. Le jeune Lierrois, promis au plus bel avenir mais qui n'avait pas su confirmer la saison passée, semble renaître de ses cendres. S'il continue sur cette lancée, il entrera sans nul doute, sous peu, dans les grâces d'Anthuenis comme d'autres promesses: Blondel et, à présent, Buffel et Soetaers. Anthuenis a singulièrement rajeuni les cadres avant le double déplacement à Andorre et en Estonie. N'est-ce pas étonnant pour quelqu'un qui a toujours eu l'étiquette de conservateur?Tout porte à croire que ces joueurs ne seront pas tous lancés dans le grand bain immédiatement. Mais pour peu que la physionomie de ces rencontres le permette, il est intéressant de voir ce que ce blé en herbe est en mesure de nous apporter au plus haut niveau international. Jusqu'à présent, à l'exception de l'ex-Mouscronnois, qui cherche encore ses marques à Tottenham, les deux autres se sont très bien exprimés avec leur club. A cet égard, le mois d'octobre sera crucial non seulement pour l'équipe belge, censée négocier deux matches à sa portée en éliminatoires de l'EURO 2004, mais aussi pour nos représentants européens Bruges, Genk et Anderlecht qui sauront exactement à quoi s'en tenir en Ligue des Champions et en Coupe de l'UEFA. Sans compter que les semaines à venir seront déterminantes aussi en matière d'orientation au plan de notre championnat. Il me semble clair, par exemple, que le Standard est bien parti, maintenant, pour opérer sa remontée. La manière dont il a négocié le périlleux déplacement à Lokeren avec l'appui de ses inconditionnels est, en tout cas, prometteuse pour l'avenir.Ce week-end aura été celui des remplaçants: Kenmogne, qui prit les deux buts de La Louvière à sa charge, La Placa, qui assomma les Zèbres avec Mons et Walem qui fut à la base du retour de manivelle des Rouches à Daknam.Walem a prouvé qu'il mérite davantage qu'un statut de réserviste. Peut-être ne rayonne-t-il pas, ou plus, pendant tout un match. Mais au nom seul de son coup de patte, ce garçon devrait toujours jouer. Quand on voit à quel point les phases arrêtées sont déterminantes dans le football moderne - et les headings victorieux Kenmogne contre Beveren ou de La Placa face à Charleroi l'attestent à suffisance - je trouve vraiment dommage de se priver du concours de l'ancien international, dont la réputation n'est plus à faire sur ce genre d'exercice.Charleroi détient la lanterne rouge. Y a-t-il une lueur d'espoir pour ce club?Avec cet effectif-là, qui souffre manifestement de l'absence d'un patron dans chacune de ses lignes, j'ai bien peur qu'il n'y ait pas d'amélioration. Surtout, qu'on ne jette pas la pierre à Delangre car tout entraîneur, aussi bon soit-il, est impuissant face aux erreurs individuelles. Et elles sont vraiment légion chez les Zèbres. Seule consolation pour eux: à Beveren et à Westerlo et, dans une moindre mesure, à Malines, il n'y a pas, non plus, de véritables personnalités pour diriger l'équipe. Tout espoir n'est donc pas perdu.Bruges a cartonné, non?Certainement, le Club a livré une prestation intéressante en se montrant très présent dans tous les compartiments sans Rune Lange. Et Alin Stoica a de nouveau joué tout le match en marquant le dernier goal et en étant remplacé à quelques minutes de la fin pour être applaudi!Anderlecht s'est qualifié contre Stabaek mais a fait 1-1 contre Genk...C'était un match attractif à tous points de vue que Genk aurait pu emporter. Baseggio, Vanderhaeghe et Sonck se sont mis en évidence en vue de l'équipe nationale. Et si on parle beaucoup du retour de De Bilde, il faut quand même dire qu'il est très bon 45 minutes alors qu'il devrait être capable de tourner 110 minutes au niveau international.Bruno Govers