Christine Schréder : 2-1 Man U après prolongations

" C'est l'opposition entre ce qui se fait de mieux dans le jeu court et le jeu long, le toque face aux verticales et diagonales millimétrées. Attention, Rooney peut être lui aussi le... Messie. Sir Alex va nous sortir une compo spéciale finale. Je pense que, cette fois, à Wembley, Man. Utd aura un petit supplément d'âme. N'oublions pas non plus qu' Edwin van der Sar met un terme à sa carrière. Et un gardien en état de grâce fera la différence ".
...

" C'est l'opposition entre ce qui se fait de mieux dans le jeu court et le jeu long, le toque face aux verticales et diagonales millimétrées. Attention, Rooney peut être lui aussi le... Messie. Sir Alex va nous sortir une compo spéciale finale. Je pense que, cette fois, à Wembley, Man. Utd aura un petit supplément d'âme. N'oublions pas non plus qu' Edwin van der Sar met un terme à sa carrière. Et un gardien en état de grâce fera la différence ". " Le Barça est techniquement au-dessus. Avec une possession de balle de plus de 70 %, Manchester n'aura pas le ballon et ne saura pas l'ennuyer. Ensuite, les individualités feront la différence, Messi et Villa, côté catalan, Rooney pour United. Avec Xavi et les autres, le milieu de terrain appartiendra à Barcelone. Je vois donc le scénario habituel : une difficulté inextricable pour l'adversaire à avoir le ballon. Barcelone est plus fort que Manchester United. Pour les Catalans, le plus dur cette saison, aura été de se qualifier à Madrid. " " La maturité de Manchester, son efficacité, sa fraîcheur et son réalisme sont à ce moment-ci de la saison légèrement supérieurs. Mais je reste admiratif du jeu du Barça. Ce n'est donc pas avec l'affectif que je cite Manchester vainqueur, même s'il y a un énorme respect pour ce club, son histoire et ses joueurs, avec une mention spéciale pour Ryan Giggs, le joueur dont tout entraîneur rêve. " " Parce que le Barça a trois buteurs, Messi, Villa et Pedro, et que Manchester n'en a qu'un, Wayne Rooney (rires) ! Plus sérieusement, je ne pense pas que Manchester United aura suffisamment le ballon pour inquiéter Barcelone. Par rapport à la finale d'il y a deux ans, le Barça paraît plus mature encore alors que Manchester United semble surtout plus âgé ! " " Tout va se jouer sur des détails techniques avec ces deux équipes en pleine confiance en leurs moyens et leur système. Et les Catalans trouvent quasi toujours la solution aux problèmes. Leur seul vrai souci est que Manchester est une équipe très rapide et que comme le Barça joue très haut, il risque d'être battu sur des contre-attaques anglaises. "" Sir Alex se souviendra qu'en 2009 il avait laissé le ballon au Barca et avait été battu 2-0... Bien que le retour de blessure de Valencia améliore le 4-4-2 aux flancs dévastateurs, Ferguson devrait opter pour un milieu à 5 avec Nani et Valencia pour pistonner et un milieu bétonné pour empêcher Xavi- Iniesta- Messi de se trouver. Du coup, la clef du match se déplacera sur les flancs et dépendra de la forme de Villa/Pedro et de l'apport offensif (ou non) de Daniel Alves. " " Manchester United est la seule équipe capable de battre les Catalans. Son jeu d'attaque très rapide est le meilleur d'Europe et le plus efficace verticalement. Le Barça doit éviter les pertes de balle dans son propre camp parce que les Reds Devils repartent très vite, mais il aura inévitablement la possession du ballon et se créera beaucoup d'occasions... "" Amateur de beau jeu, je suis inévitablement supporter du Barça. C'est une opposition de style intéressante, le jeu catalan et le football anglais. Le Barça peut battre n'importe qui et en a fait la preuve en éliminant le Real. Ce n'est pas le cas de Manchester qui a eu une demi-finale facile à négocier contre Schalke. Barça vainqueur sans hésitation et j'accorde tout de même un but aux Reds Devils... "" Comme en 2009, avec la même facilité.... Barcelone est encore plus fort deux ans plus tard, tant sur le plan collectif qu'individuel. Une force irrésistible, quel que soit l'adversaire. La défaite en finale de Coupe du Roi face au Real n'était qu'un accident. Man U a été sacré champion d'Angleterre grâce à sa régularité. En un match, face à la meilleure équipe au monde, ce ne sera pas suffisant ! "" Les deux équipes de cette finale de rêve se tiennent de très près : joueurs de qualité, esprit collectif, vraie philosophie de jeu et énorme expérience des grands rendez-vous... Mais, même si Manchester pourra s'appuyer sur une vitesse phénoménale en reconversion offensive, Barcelone devrait finir par l'emporter grâce à sa maîtrise du jeu et sa qualité technique. "" La meilleure finale qu'on pouvait espérer. Deux grands clubs aux fondations terribles, avec un comportement, une philosophie semblable. Sur le terrain de chaque côté, des lieutenants aguerris, formés au club, capables de faire passer le message de leur coach. Je vois un match très équilibré, avec peu d'occasions mais du très beau jeu. C'est aussi l'opposition de deux entraîneurs à succès, le jeune et l'ancien. Un beau duel tactique. "" Le onze de départ de Manchester sera le moment-clé. Ce sont deux équipes qui ont besoin de développer leur jeu dans le camp de l'adversaire. Si, par excès de prudence, Sir Alex s'adapte aux Catalans, il ne gagnera pas cette finale. United doit mettre le feu tout en réduisant l'espace entre les lignes, un sacré défi ! " " Man U a les arguments : son entrejeu est très, très rapide verticalement dans les reconversions, surtout offensives. Rooney peut être celui qui initie et qui conclut. Chicharito peut garder le ballon ou ne pas le toucher et marquer 3 buts. Et cette finale, ils vont la jouer car en 2009 ils l'ont regardée. Trop vite menés, ils n'ont rien pu faire. Vengeance ! Les Mancuniens sont dans leur pic de forme et les phases arrêtées seront également un atout. Mais l'évidence barcelonaise n'a plus besoin d'être expliquée. Dans un bon jour avec la réussite, elle est imbattable. "