CE QUI CHANGE

Genk a enrôlé une copie de Thibaut Courtois en la personne de Grzegorz Sandomierski. Contrairement à Laszlo Köteles, un gardien de ligne, le Polonais aime occuper les espaces derrière sa défense. L'axe central était maigrichon de sorte qu'après la blessure au genou de Torben Joneleit, Genk a décidé d'embaucher deux arrière...

Genk a enrôlé une copie de Thibaut Courtois en la personne de Grzegorz Sandomierski. Contrairement à Laszlo Köteles, un gardien de ligne, le Polonais aime occuper les espaces derrière sa défense. L'axe central était maigrichon de sorte qu'après la blessure au genou de Torben Joneleit, Genk a décidé d'embaucher deux arrières axiaux : Mohamed Sarr et Abel Masuero. Le premier cité n'a guère joué durant son année en Espagne et le second, susceptible d'être posté à l'arrière droit, est légèrement blessé. Jusqu'à ce que les nouveaux soient en état de jouer, Jeroen Simaeys est une option aux côtés de Nadson. Par sa polyvalence, Simaeys est aussi une alternative à David Hubert tandis que Khaleem Hyland en constitue une pour le plus offensif Daniel Tözser. Leandro Grimi est le deuxième arrière gauche tant attendu et son arrivée permettra éventuellement à Daniel Pudil de monter d'un cran. Grimi est loué sans option d'achat et constitue une solution à court terme plutôt qu'un investissement, d'autant qu'il a plus de 25 ans. Christian Benteke a été rappelé pour compenser un départ probable de Marvin Ogunjimi mais le transfert de celui-ci a capoté in extremis, de sorte que Genk est bien pourvu en attaque. Le flanc gauche reste un problème : il n'y a pas de véritable alternative à Kevin De Bruyne. Anthony Limbombe a connu quelques entrées au jeu malheureuses tandis que les droitiers Thomas Buffel et Elianiv Barda restent des solutions de rechange. Derrière, par contre, toutes les positions sont doublées. Avec sept nouveaux joueurs, Genk s'est bien armé en prévision de son lourd programme automnal. Nemanja Rnic (Partizan Belgrade, Frank Vercauteren (Al Jazira, UAE), Davino Verhulst (contrat rompu), Maurizio Aquino (?), Stein Huysegems (Lierse), Istvan Bakx (?), Balázs Tóth (contrat rompu), Samuel Yeboah (?). PAR PAR JAN HAUSPIE" La période d'interdiction de transfert ne m'a jamais concerné. Entre joueurs, nous avons continué à en parler... " Daniel Tözser