Tactique

Vitória Guimarães a passé les trois tours de qualification, mais a loupé son début en championnat. On s'y attendait depuis la mi-juin. La qualif' européenne via une cinquième place lors de la dernière journée, qui devait être une fête, s'est muée en cauchemar. La direction a démissionné et organisé des élection...

Vitória Guimarães a passé les trois tours de qualification, mais a loupé son début en championnat. On s'y attendait depuis la mi-juin. La qualif' européenne via une cinquième place lors de la dernière journée, qui devait être une fête, s'est muée en cauchemar. La direction a démissionné et organisé des élections. Luis Castro, l'entraîneur, est parti en Ukraine, et l'ancien patron a engagé un successeur avant son départ : Ivo Vieira. En juillet, le nouveau président a émis des ambitions élevées : une quatrième place au Portugal. Il a effectué une dizaine de transferts sans grande qualité. En plus, le gardien Jhonatan, s'est blessé. Il n'est pas repris sur la liste européenne, pas plus qu' Ola Jhon. Vieira n'a cessé de chercher une équipe : il a testé le 4-3-3, le 4-1-4-1, a fait des essais dans le but, en pointe, le tout avec trois capitaines différents. En attendant le retour de Mikel Agu, Al Musrati occupe le six. Il est un des trois jeunes du cru, avec Tapsoba (défense) et Almeida (entrejeu). Devant, on trouve Bruno Duarte, un avant brésilien qui a eu du succès en Ukraine et est en concurrence avec André Pereira et Davidson pour une place dans l'axe. Rochinha, ex-Standard, est ailier droit. Ce solide défenseur burkinabé n'a encore que vingt ans. Il mesure 1m90 et sa clause de départ est fixée à vingt millions d'euros. C'est lui qui est chargé de botter les penalties, ce qui indique qu'il est aussi bon des pieds que de la tête, car il trouve régulièrement le chemin des filets. Il est d'ailleurs le meilleur buteur de Vitória, actuellement.