Tout au long de ma carrière de joueur, je me suis souvent posé la question de savoir jusqu'où il fallait faire preuve de disponibilité vis-à-vis des médias et des supporters. Cela dit sans vouloir me comparer aux stars internationales qui, elles, sont bien obligées de préserver un tant soit peu leur vie privée. Une protection, dans certains cas, est nécessaire car pour des vedettes mondiales, que ce soit du show-business, du sport ou de la politique, les sollicitations sont tellement nombreuses. Faire un tri est donc une condition sine qua non pour mener une existence plus ou moins équilibrée. Certaines gra...

Tout au long de ma carrière de joueur, je me suis souvent posé la question de savoir jusqu'où il fallait faire preuve de disponibilité vis-à-vis des médias et des supporters. Cela dit sans vouloir me comparer aux stars internationales qui, elles, sont bien obligées de préserver un tant soit peu leur vie privée. Une protection, dans certains cas, est nécessaire car pour des vedettes mondiales, que ce soit du show-business, du sport ou de la politique, les sollicitations sont tellement nombreuses. Faire un tri est donc une condition sine qua non pour mener une existence plus ou moins équilibrée. Certaines grandes personnalités sont obligées d'engager des gardes du corps pour se protéger face à l'ardeur de leurs fans. Mais, personnellement, j'estime que lorsqu'on exerce un métier très médiatisé, un minimum de qualités relationnelles est nécessaire afin de préserver son image. Il est quand même plus agréable en tant que personne connue d'avoir une réputation sympathique plutôt que l'inverse même si je l'avoue, certains n'ont que faire de l'image qu'il dégage. Peut-être ont-ils raison ? Etre quelqu'un de connu et de reconnu implique, à mon avis, un certain respect des gens qui vous admirent et qui en quelque sorte sont le gagne-pain de ces stars. Le vendredi 10 décembre, je voyageais en voiture lorsque je suis tombé sur l'émission radiophonique de BEL-RTL appelée VIP. Tout le monde connaît bien évidemment la signification de ces trois lettres, mais dans ce cas de figure, cela veut dire : VeryInaccessible Person. Le but consiste à joindre une personne très connue en moins d'une heure, et ainsi, le candidat remporte un cadeau et en même temps, il peut converser, ne fût-ce que quelques secondes, avec quelqu'un qui est peut-être son idole. Ce jour-là, une femme devait tenter de parler à Kim Clijsters. Après quelques minutes, elle parvient à avoir Lei (le père) en ligne, ex-international de football qui sait donc très bien ce que le mot sollicitation veut dire. Et il faut bien reconnaître qu'il était très sympa et disponible tout au long de sa carrière de joueur et d'entraîneur. Mais dans ce cas-ci, son comportement fut tout autre. Il s'offusqua dans un premier temps qu'on lui ait téléphoné, car d'après lui, son numéro était secret. C'est peut-être pour cette raison qu'il n'a plus reçu de proposition comme coach. Il aurait pu téléphoner lui-même à sa fille afin de lui demander de rappeler l'émission, ne fût-ce que 30 secondes, afin de faire gagner la candidate. Non, il ne voulut pas collaborer du tout et lorsque, quelques minutes plus tard, en désespoir de cause, la brave dame essaya une deuxième fois de convaincre le père Clijsters, il lui raccrocha carrément au nez ! Malheureusement, dans cette histoire, c'est l'image de Kim elle-même qui en a pris un coup. Pourtant, elle a toujours fait montre d'un comportement très sympa qui s'est un peu écorné par la faute de son père. Comprenne qui pourra ! Étienne DelangreLE NUMÉRO DE LEI CLIJSTERS EST SECRET : c'est peut-être pour cela qu'il n'a plus reçu de proposition comme coach