1908 : le Racing Malines doit grillager son terrain en raison des nombreux envahissements. Quand l'Union Saint-Gillloise se produit au Club Bruges ou au Racing de Bruxelles, il y a des bagarres dans le public.
...

1908 : le Racing Malines doit grillager son terrain en raison des nombreux envahissements. Quand l'Union Saint-Gillloise se produit au Club Bruges ou au Racing de Bruxelles, il y a des bagarres dans le public. 1930 : John Langenus (meilleur arbitre du monde) est frappé au visage par un spectateur au moment où il rentre dans son vestiaire après Uccle Sports-Club Bruges. 1961 : l'arbitre Blavier arrête Alost-Standard à deux minutes de la fin alors que le marquoir indique 0-2. C'est l'émeute. Six joueurs d'Alost (condamné à jouer deux matches à bureaux fermés) se partagent 21 matches de suspension. 1963 : le même Blavier est blessé par un tesson de bouteille à Eisden (deux matches sans recette et le capitaine, Schreurs, suspendu pour 20 rencontres). 1976 : les supporters anderlechtois reprochent à Francis Rion d'avoir accordé le coup franc de l'égalisation au RWDM et arrachent 20 m de grillage. On note des incidents à Beringen-RWDM et Winterslag-Anderlecht où des voitures sont abîmées. Les arbitres en ont ras-le-bol et 14 d'entre eux le disent lors d'une conférence de presse organisée sans l'aval de l'Union belge qui suspend les deux meneurs (Rion et Jacques Van Melkebeke) pour quatre mois (peine transformée plus tard en blâme). 1976 : avant la finale de la C2 Anderlecht-West Ham, la grande salle du Heysel est utilisée par la Croix-Rouge pour soigner 150 jeunes Anglais qui ont trop bu. 1987 : le 11 avril, Yvan De Sloover (Waregem) brise la jambe de Juan Lozano. La carrière du génie andalou est terminée. 1991 : 51e minute de Charleroi-Standard. Affo Atty sort la faucheuse. La jambe de Momo Lashaf est en compote. 1996 : Gilles De Bilde (Anderlecht) décoche un terrible coup de poing à Kris Porte (Alost, fracture du nez et de la pommette, huit mois d'absence) qui sera dédommagé 12 ans plus tard (10.000 euros). 2009 : le 31 août, Axel Witsel (Standard) tacle Marcin Wasilewski (Anderlecht) qui est évacué avec une double fracture de la jambe. Pierre Carteus (Club Bruges, 1971), contrôlé positif à la caféine, écope d'une amende 750 euros et de trois mois de suspension. Patrick Schrooten (Antwerp, 1990) est suspendu une saison par l'UEFA pour prise d'amphétamines avant un match contre Cologne. Marc Huysmans (Waregem, 1990) s'est dopé à l'éphédrine et est suspendu deux mois. Luc De Rijk (Turnhout, 1991) décède après avoir testé un procédé de régénération du sang. Filip Haagdoren (Lommel, 1992) écope d'une amende de 500 euros pour usage de nortestérone. Tony Herreman (Charleroi, 2000) est suspendu trois mois (caféine). StephanNarayaninnaiken (Cercle Bruges, 2003) est contrôlé positif à la nandrolone. Alexandros Kaklamanos (Standard, 2004) est le premier joueur contrôlé positif à la cocaïne en D1 : il sera licencié par son club. Michaël Wiggers (Mons, 2007) est suspendu du 12 décembre 2007 au 11 décembre 2008 (nandrolone). Michel Soulier (Namur) est victime en 1977 d'une crise cardiaque lors d'un 32e de finale de Coupe de Belgique à Anderlecht. Il y a eu d'autres cas de crise cardiaque sans décès instantané : Léon Goorissen (USG, Verviers), Gilbert Dujeux (Sporting Charleroi) et Nico Reynders (Club Bruges) sont morts après cette alerte. Alen Pamic (Standard) a mis un terme à sa carrière cette saison après avoir eu une crise cardiaque à l'entraînement. Il est sauvé par le défibrillateur qui se trouvait là. Le 8 juin 2009, Anthony Van Loo (Roulers) a été victime d'un problème cardiaque lors d'un match contre l'Antwerp. Il doit la vie sauve au défibrillateur qu'il porte dans sa poitrine.