Samuel Fafchamps passe la tête sous le linteau de la porte. Interloqué, il comprend rapidement son erreur. " Merde, c'est à Leburton, le jeudi ", lance-t-il en fixant la trentaine d'enfants s'entraîner sous ses yeux. Déjà en retard à cause des bouchons, le jeune (18 ans) et très grand (2m) centre doit à nouveau s'abaisser pour franchir la porte du "Pôle ballon" flambant neuf où crèche désormais le VBC Waremme.
...