2.000 supporters de Villarreal sont attendus ce mercredi à Milan, pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Un chiffre important pour une ville qui ne compte que 45.000 habitants. Invaincue sur la scène européenne, l'équipe n'a plus gagné depuis le 5 mars et se devait de battre le Betis le week-end dernier si elle voulait conserver ses chances de faire partie du convoi européen la saison prochaine. Après l'entraînement du vendredi, le capitaine, RodolfoArruabarrena, a lourdement insisté auprès de ses équipiers pour qu'ils ne sous-estiment pas la rencontre de championnat. Le désintérêt pour ce match de championnat guettait d'ailleurs les supporters puisque une dizaine ...

2.000 supporters de Villarreal sont attendus ce mercredi à Milan, pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Un chiffre important pour une ville qui ne compte que 45.000 habitants. Invaincue sur la scène européenne, l'équipe n'a plus gagné depuis le 5 mars et se devait de battre le Betis le week-end dernier si elle voulait conserver ses chances de faire partie du convoi européen la saison prochaine. Après l'entraînement du vendredi, le capitaine, RodolfoArruabarrena, a lourdement insisté auprès de ses équipiers pour qu'ils ne sous-estiment pas la rencontre de championnat. Le désintérêt pour ce match de championnat guettait d'ailleurs les supporters puisque une dizaine de pensionnés et quelques jeunes seulement ont assisté à cette séance alors que les grilles étaient grandes ouvertes. Résultat : défaite 1-2. Si Villarreal table beaucoup sur son collectif, il compte en son sein des joueurs capables de faire la différence. DiegoForlan, auteur de huit buts en Liga, est en verve, le Brésilien MarcosSenna est en forme ascendante et Juan Ramon Riquelme est capable d'inventer le geste donnant la victoire à son équipe. Et puis, il y aussi des joueurs comme AlessioTacchinardi, que l'on donnait comme fini en Italie. Après 11 années à la Juventus, il a préféré s'en aller alors qu'il était toujours sous contrat jusqu'en 2008. Il avait compris qu'il ne faisait pas partie des priorités de FabioCapello et qu'il ne jouerait pas beaucoup. Quand il a accepté l'offre de Villarreal, il a confirmé au grand public qu'il n'était plus capable de jouer au top. Le président Fernando Roig l'a loué pour un an et ne le regrette pas. S'il a retrouvé la joie de vivre en Espagne, le joueur ne sait pas ce qu'il deviendra la saison prochaine. Villarreal n'a pas encore effectué de démarches pour le garder et Milan se dit intéressé mais ne veut pas débourser les trois millions d'euros réclamés par la Juventus. Tacchinardi est content d'avoir gagné son pari et se tâte : " C'est vrai que mon coeur balance entre l'Italie et l'Espagne mais si je rentre au pays je ne jouerai pas à la Juventus. Quand un mariage est fini, il est fini ! ". RAFAEL MARQUEZ, le défenseur de Barcelone, s'est blessé au genou droit. Le Mexicain est out pour un mois et sautera la double confrontation de Ligue des Champions contre Benfica. GONZALO ARCONADA a été démis de son poste d'entraîneur après la défaite subie par la Real Sociedad face à Osasuna (2-0) la semaine dernière. Le directeur technique, José Mari Bakero assurera l'intérim jusqu'à la fin de la saison. TRISTE CORRIDA que celle à laquelle ont pu assister les spectateurs d'Atletico-Séville, arrêté à la 83e à cause d'incidents. C'est à la 75e que les supporters madrilènes ont commencé à lancer des tas d'objets dont une bouteille de whisky. Ils en voulaient à l'arbitre qui avait accordé un goal à Séville après l'avoir préalablement refusé. Après quelques minutes, Miguel Angel Ayza Gámez, décida d'interrompre le match avant de faire marche arrière une demi-heure plus tard. Il appela les joueurs qui étaient déjà dans le vestiaire pour jouer les minutes restantes. Contrairement à ce que l'arbitre avait pu penser, la tension n'avait pas baissé. Au contraire, il distribua encore trois cartons jaunes dont deux se transformaient en rouge. Bilan total : onze cartons jaunes, neuf pour l'Atletico dont trois ont viré au rouge. VALMIRO LOPES VALDO a été opéré d'une lésion relativement rare au niveau du rein droit à la suite d'un choc lors de la rencontre face à la Real Sociedad : saison terminée pour le médian d'Osasuna. N. RIBAUDO