Villarreal a pris ses distances vis-à-vis du FC Barcelone pour la deuxième place et s'est qualifié pour les poules de la Ligue des Champions. Lorsqu'on lui demande trois raisons du succès, le président FernandoRoig répond : " Investissement, travail et enthousiasme. Nous avons le 7e ou le 8e budget de la Liga, et malgré cela, on se maintient sur le podium. Cela témoigne d'une bonne gestion ".
...

Villarreal a pris ses distances vis-à-vis du FC Barcelone pour la deuxième place et s'est qualifié pour les poules de la Ligue des Champions. Lorsqu'on lui demande trois raisons du succès, le président FernandoRoig répond : " Investissement, travail et enthousiasme. Nous avons le 7e ou le 8e budget de la Liga, et malgré cela, on se maintient sur le podium. Cela témoigne d'une bonne gestion ". En 2005, le sous-marin jaune avait déjà terminé 3e et, dans la foulée, avait atteint les demi-finales de la C1. Malgré cela, Villarreal ne jouit pas d'un intérêt médiatique comparable à celui des autres grosses cylindrées du championnat. " C'est dû au fait que nous sommes un club de province, dans une région où le football ne peut pas s'enorgueillir d'une longue tradition ", estime Roig. " Malgré tout, je trouve que mon club est plus respecté en Europe que chez lui, et je vais prendre l'exemple de DiegoForlan. En Espagne, on semble l'avoir découvert cette saison, depuis qu'il joue à l'Atletico Madrid, alors qu'il avait disputé trois saisons phénoménales sous le maillot jaune précédemment ". Roig est soulagé par le renouvellement de contrat de l'entraîneur chilien ManuelPellegrini. " Je suis convaincu que Villarreal a toujours été sa première option. C'est le meilleur entraîneur que le club ait connu ". Roig a fait de Villarreal un club familial. Son fils, FernandoJr, est directeur général, il gère à la fois l'école de jeunes et la section professionnelle. Sa fille Elena se charge des relations publiques. Son épouse, également prénommée Elena, ne s'occupe pas du club mais fait de la peinture. " Elle a déjà réalisé des expositions. Ses £uvres se vendent parfois entre 6.000 et 12.000 euros ". Roig est également actionnaire au club de basket de Valence - l'un des plus importants de la Liga - et a créé une société pour organiser le GP de Formule 1 de Valence. " C'est un projet totalement indépendant de Villarreal. Le seul point commun, c'est que je suis le président dans les deux cas. Je pense que ce GP, autour du port de Valence, peut devenir l'un des plus beaux du monde ". LE REAL MADRID a fêté son 31e titre avec beaucoup plus de ferveur que l'an passé. Dans l'avion qui ramenait l'équipe de Pampelune, on a chanté Raul selección (Raul, équipe nationale). A 3 heures du matin, plusieurs dizaines de milliers de supporters attendaient encore les joueurs à la Plaza de Cibeles. C'est la 10e fois que le Real Madrid célèbre un titre à cet endroit. Auparavant, les célébrations avaient lieu au stade. Après cela, vers 4 heurs du matin, les joueurs ont encore dîné en compagnie de leur épouse. Deux jours plus tard, ils ont battu le FC Barcelone 4-1 ! Carles Puyol, le capitaine blaugrana, s'est montré fair-play : " Il faut reconnaître les mérites des champions ". PEP GUARDIOLA, actuellement entraîneur du Barça B, devrait succéder à Frank Rijkaard. Deux saisons sans trophée, cela ne pardonne pas. GABRIEL MILITO (27 ans), le défenseur argentin du FC Barcelone, s'est gravement blessé au genou et est out pour six mois. DAVID VILLA (26 ans), l'attaquant du FC Valence, s'est vu proposer un contrat de cinq ans par le Real Madrid. La balle est dans son camp. SERGIO RAMOS (22 ans) prendra-t-il le chemin de la Premier League ? Chelsea a proposé 70 millions. IGNACIO CAMACHO (18 ans depuis le 4 mai), le capitaine de l'équipe nationale des -17 ans championne d'Europe en Belgique l'an passé, est en train de percer avec l'Atletico Madrid. Le 1er mai, il a débuté en équipe Première contre le FC Barcelone, et il y a dix jours, il a inscrit ses deux premiers buts contre le Recreativo Huelva.DANIEL DEVOS