COACH : Javier Calleja - ESP, 12/05/1978

Il a déjà entraîné le club, avec lequel il a terminé 5e, le qualifiant pour l'Europe, mais la saison suivante, il a dû faire ses bagages.
...

Il a déjà entraîné le club, avec lequel il a terminé 5e, le qualifiant pour l'Europe, mais la saison suivante, il a dû faire ses bagages. La saison passée, il a remplacé Luis Garcia, l'entraîneur qui l'avait lui-même relayé. Il est issu des jeunes du Real Madrid. Il a joué 60 matches en équipe C. De là, il a évolué dans les divisions inférieures avant de rejoindre Villarreal, le temps de disputer une centaine de matches. Albiol (Napoli, Ita), Gomez (Sporting Gijón), A. Moreno (Liverpool, Eng), Peña (SD Eibar), Zambo Anguissa (Fulham, Eng). Bonera (arrêt), Fornals (West Ham, Eng), Fuego (Sporting Gijón), Ibiza (Almeria), Miguelón (SD Huesca), S. Moreno (UD Almería), Pedraza (Real Betis), Gonzalez (Ol. Marseille, Fra), Sansone & Soriano (Bologna FC, Ita), Semedo (Olympiacos Piraeus, Gre). Voilà un ancien combattant, qui a conquis de nombreux trophées. Raul Albiol s'est fait connaître en 2008 en enlevant la Copa del Rey avec Valence puis en devenant champion d'Europe avec l'Espagne quelques mois plus tard. Ce n'était qu'un début. Ce même été, il a signé un contrat au Real Madrid, avec lequel il a connu ses plus grands triomphes. Il a été champion du monde avec l'Espagne, a remporté le titre avec le Real et obtenu un deuxième sacre européen. Entre les coups, il a encore gagné la coupe d'Espagne. La vitrine d'Albiol déborde donc. Puis, le Real a vu naître une nouvelle génération et le défenseur a rejoint Naples, avec lequel il a gagné la coupe en 2014. Il relève maintenant un nouveau défi, un de plus, et qui sait ? Peut-être va-t-il aussi décrocher un prix de plus avec Villarreal. Raul Albiol est en tout cas une garantie de succès.