Aston Villa n'a pas tardé à remplacer Graham Taylor. Dix jours après le départ du manager, déçu par la saison de son équipe, qui a terminé 16e, à trois points des places éjectables, Villa a approché David O'Leary. Le président de Villa, Doug Ellis, convoitait Mickey Adams, actif à Leicester, mais le débaucher eût été trop onéreux. Or, Taylor était libre, depuis que Leeds l'avait mis sur la touche, il y a un an. Anecdote piquante : un des premiers tournois de la saison a lieu en Irlande. Villa y rencontrera Leeds.
...

Aston Villa n'a pas tardé à remplacer Graham Taylor. Dix jours après le départ du manager, déçu par la saison de son équipe, qui a terminé 16e, à trois points des places éjectables, Villa a approché David O'Leary. Le président de Villa, Doug Ellis, convoitait Mickey Adams, actif à Leicester, mais le débaucher eût été trop onéreux. Or, Taylor était libre, depuis que Leeds l'avait mis sur la touche, il y a un an. Anecdote piquante : un des premiers tournois de la saison a lieu en Irlande. Villa y rencontrera Leeds. O'Leary, âgé de 45 ans, a signé pour trois ans. Il est chargé de faire progresser les jeunes de Villa. Doués, ceux-ci ont disputé la finale de la Coupe des jeunes il y a un an. Le manager veut être européen dans deux ans. A condition que Villa le garde jusque-là car le club n'est pas des plus stables : O'Leary est le dixième manager de Villa Park en 20 ans. Durant les quatre ans qu'il a passés à Leeds, celui-ci n'a jamais quitté le top-cinq. Il l'a mené plus loin qu'Arsenal en Coupe d'Europe, soit en demi-finales de la Ligue des Champions. Pourtant, O'Leary n'a jamais été vraiment respecté, surtout pas par ses anciens coéquipiers. Tony Cascarino a dit qu'il était capable de porter quelqu'un aux nues un jour pour lui donner un coup de couteau dans le dos le lendemain. Dans sa biographie, Tony Adams a révélé que, quand il a été en prison pour conduite en état d'ivresse, tout le monde lui a envoyé un mot de soutien. O'Leary, lui, a demandé s'il n'avait pas oublié de régler les paiements pour un tournoi à Singapour... Surtout, le président PeterRidsdale le considère responsable des problèmes financiers de Leeds. En quatre ans, il a dépensé 140 millions d'euros. Alors même qu'O'Leary signait à Villa, qui ne peut se permettre de folies, le nouveau président de Leeds a évoqué la gestion de Ridsdale. Une année, Leeds a assumé les frais de 70 voitures. Il a dépensé 100.000 euros par saison en jets privés et on a découvert un contrat d'entretien pour la livraison mensuelle de poissons d'aquarium au bureau du président. Ce serait donc Ridsdale qui aurait mené le club au bord de la faillite. O'Leary va relever un nouveau défi. Quand il a repris Leeds, en 1998, cette équipe était au bord du précipice. Quatre ans plus tard, il avait un superbe noyau et des résultats. Rééditera-t-il cet exploit à Birmingham ? (P. T'Kint) PLAYOFFS. Lundi, on a disputé à Cardiff la finale des playoffs de First Division. Sheffield United, troisième au classement et demi-finaliste de la Coupe de la Ligue comme de la FA Cup, affrontait les Wolverhampton Wanderers. Sheffield United est l'ancienne équipe de Davy Gysbrechts, les Wolves celle de Roussel. L'ANGLETERRE a gagné son match amical en Afrique du Sud 1-2, grâce à des buts de Southgate et Heskey. Lucas Radebe (70 sélections) a effectué ses adieux en équipe nationale sud-africaine à cette occasion. David Beckham s'est brisé un os du pouce et est plâtré pour six semaines. LEE BOWYER a été très mal accueilli par les supporters de son nouveau club, Newcastle United. Il a signé pour quatre ans. Il retrouve Woodgate, son ancien coéquipier. Pour rappel, tous deux ont comparu en justice suite à une bagarre à Leeds. Les supporters de Newcastle redoutent sa mauvaise influence dans le vestiaire. Bientôt, un autre joueur, Bellamy, l'avant international gallois des Magpies, va également passer en jugement. Il répondra lui aussi de violences dans une discothèque... KEVIN DAVIES a été libéré par Southampton.