Coach - Mark van Bommel (Ned), 22/04/1977

- Il a atteint la finale de la Coupe du monde 2010. Le coach n'était alors autre que son beau-père, Bert Van Marwijk.
...

- Il a atteint la finale de la Coupe du monde 2010. Le coach n'était alors autre que son beau-père, Bert Van Marwijk. - Porte-parole de l'anti fair-play, Van Bommel ne sera pourtant pas expulsé au cours de Portugal-Pays Bas en 2006, où seize cartons jaunes et quatre rouges sont distribués. Un exploit. - Il fait partie des rares joueurs à avoir été champion dans quatre pays différents: Pays-Bas, Allemagne, Italie et Espagne. IN Sebastiaan Bornauw (FC Cologne), Omar Marmoush (St. Pauli), Felix Nmecha (Manchester City, Eng), Lukas Nmecha (Manchester City, Eng via Anderlecht, Bel), Maximilian Philipp (Dynamo Moscou, Rus), Marvin Stefaniak (Dynamo Dresde), Aster Vranckx (Malines, Bel), William (Schalke 04). OUT Jeffrey Bruma (libre), Lino Kasten & Ulysses Llanez (St. Pölten, Aut), Elvis Rexhbecaj (VfL Bochum), Tim Siersleben (Heidenheim). Enfant hyperactif, c'est pour se défouler que Kevin Mbabu chausse ses premiers crampons à l'âge de cinq ans. Quelques années plus tard, une vilaine blessure l'éloigne des terrains pendant plusieurs mois. Le Suisse, jeune adolescent, ne le sait pas encore, mais cette blessure va être le tournant d'une carrière qui commence à prendre de l'ampleur. Un énorme travail du bas du corps pendant cette période va lui procurer une vitesse ainsi qu'une explosivité hors normes. Des qualités physiques qui font, encore aujourd'hui, sa plus grande force en sa qualité d'arrière droit très offensif. Après un difficile apprentissage de quatre ans à Newcastle, durant lequel il sera prêté une première fois aux Glasgow Rangers, Mbabu, plus mature, revient tout casser en Super League aux Young Boys (2017-19). Il est élu meilleur joueur du championnat de Suisse en 2018. Des performances synonymes de transfert à Wolfsburg où il est devenu une des pièces maîtresses. Seul point noir à gommer: ses statistiques.