Son départ était inattendu. Cinq jours après son titre mondial, en 2016, Nico Rosberg a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière. Il en avait assez, après 206 courses, 23 victoires, 30 pole-positions et 57 podiums. Le pilote allemand était fatigué du stress permanent, de sa rivalité avec son coéquipier Lewis Hamilton, il voulait mener une autre vie.
...