Du haut de son mètre 75, Daniel Opare détonne. Le latéral ghanéen fait figure de format de poche dans un onze de base dont les dix autres membres oscillent entre les 185 et les 192 centimètres. Déjà utilisée la saison dernière pour dominer des rencontres transformées en combats homme contre homme, grâce à un marquage individuel généralisé sur tout le terrain, la supériorité physique de ses joueurs reste l'arme majeure du footbal...