On n'aurait pas parié un euro sur les chances du RWDM contre le Standard!
...

On n'aurait pas parié un euro sur les chances du RWDM contre le Standard!Georges Heylens: La victoire de Molenbeek est une agréable surprise. Cette équipe prouve qu'elle n'est pas si moribonde qu'on pouvait le penser. J'ai surtout été frappé par les erreurs impardonnables commises par la défense du Standard. C'est une défaite qui pourrait coûter cher. Anderlecht a fait l'essentiel contre le GBA.J'ai de nouveau vu des Mauves qui se posaient énormément de questions. Les absences ne justifient pas les difficultés actuelles du Sporting. Quand on dispose d'un noyau pareil, on n'a pas le droit de dire: -Il nous manque celui-ci ou celui-là. Anderlecht a toutefois eu le mérite de remettre son ouvrage sur le métier jusqu'à la dernière minute. Bruges a fait comme Anderlecht: gagner sans convaincre.Il n'y a pas de petites victoires et l'important est de ne pas perdre pied quand le haut du classement est aussi ramassé. Le point positif, c'est qu'on assiste à des surprises chaque semaine. Il y a continuellement des changements de leader... comme en 1ère Provinciale.Genk a moins bien négocié son déplacement à La Louvière.Le Racing s'en tire bien. Il a été fort malmené, mais dominer n'est pas gagner et je n'ai pas vu beaucoup de vrai danger devant Jan Moons.Sonck a été transparent dans ce match: avait-il trop fêté son Souler d'Or?A aucun moment, samedi, on n'a retrouvé son agressivité habituelle. La cérémonie du Soulier d'Or lui a sans doute coûté plus d'énergie qu'un match. Une récompense comme celle-là a de quoi perturber un footballeur. Inévitablement, il pense tout de suite à un transfert lucratif. Il faut être fort pour continuer à se concentrer sur ses matches dans une situation pareille. J'ai entendu Michel Verschueren lancer à Sonck: -On se voit en fin de saison. C'est inacceptable. Connaissant Verschueren, on se dit que c'est sans doute une boutade. Moi, je pense que c'est réfléchi. Charleroi a raté le coche à St-Trond.Un match dure 90 minutes, ou même un peu plus. Godart a sans doute été piégé par le vent sur le coup franc de Boffin. Mais le vent est un des paramètres dont un gardien doit pouvoir tenir compte. Quand il y a des bourrasques, on calcule. C'est dommage car Godart n'avait pas démérité avant cela.A Alost, la crise est de plus en plus aiguë.Certaines personnes sont prêtes à actionner la guillotine pour décapiter Manu Ferrera. Un entraîneur ne peut plus rien faire quand il y a des éléments perturbateurs dans le staff administratif. Je suis scandalisé quand je lis ce que déclare Leo Van der Elst. Il dit qu'il avait déjà signé à Alost avant qu'on ne confirme finalement Ferrera. Il affirme aussi que Manu manipule les joueurs. C'est honteux, indécent, et ce n'est pas la première fois que Van der Elst fait des choses pareilles. Quand on pense que cela vient d'un ancien footballeur professionnel, ex-Diable Rouge de surcroît... Les jeunes entraîneurs osent tout, ils sont beaucoup moins respectueux que ceux de ma génération. Le seul point positif à Alost, pour le moment, c'est que les joueurs croient toujours en leur coach.Pierre Danvoye