Je ne sais pas si Anderlecht vient de vivre la semaine la plus agitée de son histoire mais ça pourrait y ressembler. Du lundi au dimanche, le club n'a fait que prendre des claques. Et des belles claques. Ma conclusion de l'attaque frontale de Hein Vanhaezebrouck sur Marc Coucke dans la presse ? C'est la confirmation ultime que ces deux-là n'ont jamais su se sentir. On est ici confronté à deux types qui ont un ego aussi surdimensionné que l'Everest.
...