Cela n'était jamais arrivé en 107 ans : les trois métropoles siciliennes (Palerme, Catane et Messine) évoluent simultanément en D1. Le signal est fort parce que cela veut dire que la Sicile a grandi sur le plan sportif et qu'elle ne doit plus seulement être considérée comme une terre de chaleur et de passion mais aussi de compétence et de gestion. Si Palerme vise à nouveau les premières places, Catane ne devrait pas faire un simple aller-retour et Messine, après une saison difficile, semble avoir trouvé son second souffle. Palerme est sur la rampe de lancement depuis deux saisons. Montée en 2003-2004, elle s'est retrouvée en Coupe d'Europe un an plus tard. Plusieurs de ses joueurs ont été sélectionnés en équipe nationale et, lors de certains matches, Palerme a été l...

Cela n'était jamais arrivé en 107 ans : les trois métropoles siciliennes (Palerme, Catane et Messine) évoluent simultanément en D1. Le signal est fort parce que cela veut dire que la Sicile a grandi sur le plan sportif et qu'elle ne doit plus seulement être considérée comme une terre de chaleur et de passion mais aussi de compétence et de gestion. Si Palerme vise à nouveau les premières places, Catane ne devrait pas faire un simple aller-retour et Messine, après une saison difficile, semble avoir trouvé son second souffle. Palerme est sur la rampe de lancement depuis deux saisons. Montée en 2003-2004, elle s'est retrouvée en Coupe d'Europe un an plus tard. Plusieurs de ses joueurs ont été sélectionnés en équipe nationale et, lors de certains matches, Palerme a été le grand fournisseur de MarcelloLippi. La saison 2005-2006 n'a pas été celle de la confirmation. Cet été, tous les abonnements n'ont pas trouvé acquéreur. Sur le terrain, les choses se passent mieux. Après trois journées et leur victoire sur Catane, les Rosaneri se sont retrouvés, pour la première fois de leur histoire, seuls en tête. Lors des championnats de 1948-1949 et 1950-51, ils avaient déjà remporté leurs trois premiers matches mais avaient dû partager le leadership. Battue à Empoli (2-0) le 24 septembre, Palerme n'a pas réussi l'historique passe de quatre. Elle s'est rapidement ressaisie en Coupe de l'UEFA contre West Ham, en confirmant au stade Barbera (3-0) son succès à l'aller à Londres (0-1). Les explications au renouveau de Palerme sont diverses. La première réside dans le retour de FrancescoGuidolin, l'entraîneur qui n'avait pas été renvoyé par MaurizioZamparini, un président qui bouffe les coaches et les renvoie même quand ils sont en tête. Puis, 11 nouveaux noms ont fait leur apparition dans le noyau. Tous des joueurs prometteurs comme FabioSimplicio. Ce jeune Brésilien qui a évolué avec Kaka à Sao Paulo, s'est directement inséré dans le système prêché par l'entraîneur et son absence a été ressentie à Empoli. Palerme s'est renforcée dans les trois lignes : à l'arrière MarcoPisano a bien remplacé FabioGrosso, Francesco Parravicini apporte plus de rendement au milieu et en attaque Amauri est nettement plus efficace que StephenMakinwa. Enfin, le club a gardé ses pions majeurs comme CristianZaccardo, AndreaBarzagli et EugenioCorini, Le capitaine (36 ans) en est à sa quatrième saison à Palerme et donne l'impression que le mot déclin ne le concerne pas. ALBERTO GILARDINO, a prolongé son contrat avec Milan jusqu'en 2011. CATANE devra disputer ses deux prochains matches (Lazio et Torino) à domicile sur terrain neutre et à huis clos. Cette sanction a été prise après les incidents qui ont émaillé le match contre Messine et qu'il s'agit de récidive. BONNE INITIATIVE : la direction de l'Atalanta en a tellement marre de voir ses joueurs prendre des cartons jaunes pour rouspétances dues à une méconnaissance du règlement qu'elle a obligé tous les membres du staff et du noyau à suivre des cours. La première leçon a eu lieu la semaine dernière. En attendant, le milieu GiulioMigliaccio a prolongé son contrat jusqu'en 2010. Il était arrivé en 2004-05. SIMULATION : le comité sportif a décidé de prendre le taureau par les cornes. Il a infligé une journée de suspension et 1.500 euros d'amende à GiuseppeMascara (Catane), qui a dans le rectangle et s'est limité à l'amende pour Franco Brienza (Palerme) et Martin Jorgensen (Fiorentina). SAVERIO BORELLI a changé d'avis et a retiré sa démission : il reste donc chef du service enquête qu'il occupe depuis le 23 mai. PAUL CODREA, le milieu roumain de Sienne, a été opéré à l'annulaire gauche et sera indisponible jusqu'à la mi-octobre. GIACOMO GARAU a été opéré du ligament croisé antérieur du genou gauche. Le défenseur de Cagliari s'était blessé lors d'un contact fortuit avec un équipier à l'entraînement. N. RIBAUDO