Les temps ont changé et même les plus riches font désormais les soldes en début janvier. Ils ne rendent pas aux Petits Riens mais obtiennent quand même des réductions qui comptent. En été, Monaco n'aurait probablement pas pensé à Christian Vieri, (32 ans, 1,85 m, 82 kg). Rocher ou pas, ce club a ses limites et ce joueur aurait été trop cher. Quelques mois plus tard, la donne a changé. Après s'être couvert de gloire à l'Inter, ce vieux briscard du football italien n'a quasiment pas joué à Milan. La situation était intenable pour un joueur qui rêve encore de la Coupe du Monde. Cette fois, Monaco pouvait se lancer dans le débat. Il y avait 50 journalistes à ses pied...

Les temps ont changé et même les plus riches font désormais les soldes en début janvier. Ils ne rendent pas aux Petits Riens mais obtiennent quand même des réductions qui comptent. En été, Monaco n'aurait probablement pas pensé à Christian Vieri, (32 ans, 1,85 m, 82 kg). Rocher ou pas, ce club a ses limites et ce joueur aurait été trop cher. Quelques mois plus tard, la donne a changé. Après s'être couvert de gloire à l'Inter, ce vieux briscard du football italien n'a quasiment pas joué à Milan. La situation était intenable pour un joueur qui rêve encore de la Coupe du Monde. Cette fois, Monaco pouvait se lancer dans le débat. Il y avait 50 journalistes à ses pieds lors de sa première conférence de presse à Monaco. " Oui, j'ai essuyé pas mal de critiques dans les médias de mon pays ", a-t-il déclaré après avoir signé un contrat jusqu'en 2007. " Je sais pourquoi. Je suis sûr à 90 % que cela date de l'EURO 2004 au Portugal. Là, j'ai eu des problèmes avec certains journalistes qui me le font payer régulièrement. Cela ne me touche plus. J'étais bien à Milan. C'est un grand club où j'ai passé six mois fantastiques en étant entouré par de très grands joueurs. Je n'ai rien à reprocher à personne. Mais, j'avais besoin de jouer. Le fait d'être réduit à l'inactivité me pesait ". Vieri mesure parfaitement que son avenir passe par une réussite à Monaco. Il devrait former un duo avec Marco Di Vaio comme ce fut quelques fois le cas en équipe nationale italienne. Sa venue a déclenché la colère d'Emmanuel Adebayor qui a déclaré : " Ce transfert renforce mon envie de partir. Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il faut être italien pour être titulaire dans cette équipe. Plein d'autres joueurs se sentent mal avec le coach, Francesco Guidolin. Il parle en italien et on ne comprend pas ". Ambiance ! Vieri n'y accorde pas trop d'importance : " La L1 est un championnat difficile. Je sais que ce sera très dur. Mais même si je n'ai joué que trois fois avec Milan, je suis au point. Les sensations reviendront très vite ". Pour son premier match contre Bordeaux, il a perdu 0-1... DIDIER ZOKORA, de Saint-Etienne, intéresse tellement de clubs que les Verts ont fixé son prix de départ à 15 millions d'euros. KOJI NAKATA a refusé de quitter Marseille en direction du Beitar Jérusalem. Il est plus intéressé par une offre d'Ukraine. LENS est pris d'assaut par les clubs qui veulent enrôler l'attaquant Olivier Thomert. Everton a proposé 11 millions d'euros mais le président Gervais Martel refuse de le laisser partir avant la fin de la saison. JAVIER CHEVANTON, l'attaquant de Monaco, a été opéré du genou droit. CANAL + ne prolonge pas son partenariat concernant la diffusion des Espoirs, des Féminines et des A. Depuis 20 ans, cela rapportait chaque année trois millions d'euros à la Fédération française. NANTES a engagé l'Italo-Argentin Julio Hernan Rossi, 28 ans, du FC Bâle. MICKAEL PAGIS, 32 ans, jouera désormais à Marseille. Strasbourg a palpé un million d'euros pour ce transfert. BRUNO CHEYROU se sent très bien à Bordeaux où il est prêté par Liverpool. Il aimerait prolonger son séjour dans la capitale du bon vin. ROLLAND COURBIS (Ajaccio) a été démis au profit de son adjoint, José Pasqualetti. LILLE : le Slovène Milenko Acimovic, fracture de la malléole, est indisponible jusqu'à la fin de la saison. JOCELYN ANGLOMA a signé un contrat avec Lille pour qui il suivra les talents des Antilles et d'Amérique du Sud. LE MANS a loué pour six mois l'attaquant d'Istres Cédric Fauré. P. BILIC