Cette semaine, je vais revenir sur la nomination de Franky Vercauteren comme coach du FC Malines. C'est selon moi une excellente nouvelle. Vercauteren est un grand entraîneur. Du calibre de Michel Preud'homme. C'est le meilleur choix que la direction malinoise pouvait faire. Je ne dis pas ça parce que je crois qu'Harm Van Veldhoven n'était pas bon. Au contraire, je pense qu'il a fait du bon boulot dans ce club mais il était en fin de cycle au Kavé et il était temps de changer. Vercauteren, qui a un passé chez les Sang et Or, où il s'était occupé des jeunes jadis, va apporter son sérieux et son dynamisme : c'est une très bonne chose pour Olivier Renard.
...

Cette semaine, je vais revenir sur la nomination de Franky Vercauteren comme coach du FC Malines. C'est selon moi une excellente nouvelle. Vercauteren est un grand entraîneur. Du calibre de Michel Preud'homme. C'est le meilleur choix que la direction malinoise pouvait faire. Je ne dis pas ça parce que je crois qu'Harm Van Veldhoven n'était pas bon. Au contraire, je pense qu'il a fait du bon boulot dans ce club mais il était en fin de cycle au Kavé et il était temps de changer. Vercauteren, qui a un passé chez les Sang et Or, où il s'était occupé des jeunes jadis, va apporter son sérieux et son dynamisme : c'est une très bonne chose pour Olivier Renard. Le nouveau Directeur technique adjoint des Malinois a les épaules pour le poste. Il est intelligent, a du charisme et n'a pas le gros cou. Il va bosser avec Fi Van Hoof et Vercauteren, c'est une aubaine pour lui. Van Hoof a 72 ans et beaucoup à lui apprendre et Franky est un sage également : il ne pouvait pas tomber sur un meilleur équilibre. J'espère qu'ils vont pouvoir collaborer efficacement et recruter intelligemment comme Malines l'a fait par le passé avec des gars comme Nicklas Pedersen, Alessandro Cordaro ou Jerry Vandam. Cela peut être bénéfique pour tout le monde : Renard, Vercauteren, Malines et même tout le football belge. La grande difficulté pour un Directeur technique, c'est d'avoir de vraies relations de respect avec son coach et son président. Les contre-exemples sont nombreux : Roland Duchâtelet qui décide de tout au Standard, John van den Brom qui impose ses Néerlandais à Anderlecht ou Enzo Scifo qui se voit refourguer des joueurs du style Steve Beleck à Mons. A Genk, cela semble bien fonctionner entre Dirk Degraen et Mario Been. En plus, tous les agents ont portes ouvertes dans ce club : c'est une bonne chose. Je voudrais également revenir sur Yannick Ferreira-Carasco. Je pense qu'on ne se rend pas bien compte du potentiel de ce joueur en Belgique. Il a été blessé durant deux mois, la presse française doutait du fait qu'il retrouve sa place dans l'équipe. Il s'est bien soigné, est entré au jeu en Coupe de France et a qualifié Monaco : c'est vraiment de la graine de tout grand joueur et d'ailleurs Claudio Ranieri l'adore. La Coupe c'est quand même autre chose chez nos voisins. Chaque année, des petits clubs créent l'exploit comme Yzeure, un club de CFA, qui a sorti Lorient ou Chasselay, le club de CFA de Ludovic Giuly, qui a éliminé Istres (L2). Le mec a 37 ans, il a joué au Barça, il pourrait profiter tranquillement de son argent et se retirer mais non, il a tenu à boucler la boucle avec son club de coeur qu'il emmène en 1/16e de la Coupe : c'est la magie du foot. Cela fait du bien de voir des choses pareilles dans un monde du foot pourri par le pognon. Chez nous, les petits arrangements pour jouer les matches chez les grands ont tué la Coupe de Belgique. Je rêverais de voir un club comme Ath éliminer le Standard ou Anderlecht à domicile mais ça n'arrive jamais, contrairement à la France où à chaque tour, il y a un club de L1 qui tombe face à plus petit. Et même quand ils perdent, les joueurs des petits clubs sont acclamés comme des héros par leur supporters et terminent en faisant la haie d'honneur aux vainqueurs. C'est beau et c'est ce genre de chose qui redonne du prestige à une compétition. Chez nous, tout le monde se tape de la Coupe. D'ailleurs, je vous mets au défi avec un petit quizz : demandez à n'importe quel amateur de foot belge s'il est capable de citer les trois derniers vainqueurs de la Coupe de Belgique ? Pas facile hein !* (*) : 2011 Standard, 2012 Lokeren et 2013 GenkPROPOS RECUEILLIS PAR JULES MONNIER" Giuly a joué au Barça mais il continue à se démener pour son club de coeur en CFA. Chapeau ! "