Le Cercle Bruges ronchonne via son site car, prétend-il, le VAR a été créé pour assurer l'équité et empêcher toute discussion, mais aucun de ces objectifs n'a été atteint. Ouille, pauvre Cercle qui souffre mais n'a pas bien compris : le VAR n'existe que pour mieux éviter certaines erreurs, et il n'empêchera jamais certaines polémiques ! Sans oublier que la belle-mère du VAR, c'est la télé elle-même, notre télé chérie qui file du fric aux clubs, mais qui leur fout la merde plus qu'hier parce qu'elle voit (presque) tout et qu'elle raccuse-pote avec ses caméras partout !
...

Le Cercle Bruges ronchonne via son site car, prétend-il, le VAR a été créé pour assurer l'équité et empêcher toute discussion, mais aucun de ces objectifs n'a été atteint. Ouille, pauvre Cercle qui souffre mais n'a pas bien compris : le VAR n'existe que pour mieux éviter certaines erreurs, et il n'empêchera jamais certaines polémiques ! Sans oublier que la belle-mère du VAR, c'est la télé elle-même, notre télé chérie qui file du fric aux clubs, mais qui leur fout la merde plus qu'hier parce qu'elle voit (presque) tout et qu'elle raccuse-pote avec ses caméras partout ! Ce qu'on peut seulement reprocher aux mecs de la cabine du VAR sacro-saint, c'est qu'en voulant bien faire, ils ont tendance à chercher la petite bête ! Le souhait récent de l'IFAB est d'ailleurs que désormais, le VAR se limite aux erreurs claires et évidentes ...c'est-à-dire que les siffleurs sans sifflet interviennent seulement quand la petite bête devient trop grosse : question d'appréciation, en sortira-t-on jamais ? ... Le foot vit de controverses bien davantage que de beau jeu, ça fait chier, mais c'est comme ça. Un qui l'a parfaitement compris, c'est le sponsor de notre Jupiler League, pour preuve sa dernière pub télévisée. Terminé les supporters chope en main qui bondissent de bonheur suite à un but, un beau geste, une belle action, ...ce qui branche, ce qui fait boire et vendre, c'est la polémique : à chaque match, on se tape désormais de face deux mecs qui, bière en pogne et yeux rivés sur l'invisible écran, ont un avis opposé sur y'a hors-jeu ou y'a pas ! Perso, je préfère quand les avis s'opposent à propos du jeu ou des joueurs, plutôt que concernant l'arbitrage. Allez, je vous fourgue deux avis à moi pour commencer l'année : un Mauve et un Rouche pour qu'il n'y ait pas de jaloux ...car les temps me semblent susceptibles ! D'une part, Alexis Saelemaekers, le jeune Mauve dont le jeu m'épate le plus : flanc polyvalent ou soutien d'attaque, audacieux pour s'enfoncer balle au pied à toute vitesse, techniquement plus électrique que le trop classique Yari Verschaeren, teigneux dans les duels ...mais quelle attitude de petit rebelle immature ! Saelemaekers, c'est une pub vivante pour l'instauration par l'IFAB de la fessée thérapeutique : par l'arbitre, cul nu, en plein match et dans le rond central... Et d'autre part donc, un jeune Rouche : Zinho Vanheusden que Johan Boskamp préfère déjà à Vincent Kompany pour l'EURO qui s'annonce ! Ça me semblerait risqué, et tous ceux qui le hissent déjà au top entravent une progression encore indispensable ! Zinho, c'est un beau gabarit, de bonnes relances, une jolie mobilité avec pareil format, et de la hargne sur l'homme ...quand il n'oublie pas le marquage ! Mais c'est surtout un énorme tic que nos télés chéries, via gros plans et replays, nous repassent impitoyablement : en lutte pour le ballon, Vanheusden joue des bras presque systématiquement ! Conséquence d'une formation dans le Calcio ? Métier, déjà, d'un briscard de 20 ans ? Mouais. En tout cas pieuvre pour l'adversaire, et c'est souvent efficace. Mais c'est à la merci du premier arbitre que pareil antijeu exaspérera...