La presse anglaise et la presse espagnole ne parlent plus que de cela : David Beckham est au c£ur d'un vaudeville qui implique Rebecca Loos, fille d'un diplomate hollandais. Le journal News of the world a même publié des SMS que se seraient envoyés les amants, remplaçant les mots choquants par des étoiles.
...

La presse anglaise et la presse espagnole ne parlent plus que de cela : David Beckham est au c£ur d'un vaudeville qui implique Rebecca Loos, fille d'un diplomate hollandais. Le journal News of the world a même publié des SMS que se seraient envoyés les amants, remplaçant les mots choquants par des étoiles. Beckham se défend comme il peut mais l'affaire a largement dépassé les frontières et fait le tour du monde. On la compare même au scandale BillClinton- MonicaLewinski. Chez nous, Het Nieuwsblad a demandé à VanessaHoefkens d'apporter son commentaire. L'épouse de CarlHoefkens est sans doute la plus jolie de toutes les épouses de footballeurs belges. Grosse différence tout de même : le défenseur central évolue au Germinal Beerschot, pas au Real Madrid. On se demande tout de même jusqu'où l'imagination de certains journaux peut aller lorsqu'il s'agit de vendre du papier. Soit, Vanessa s'est livrée au jeu et voici son avis : " Je pensais qu'ils étaient bien mariés mais David n'est manifestement pas aussi sage qu'on le croit. Evidemment, je ne sais pas si tout cela est vrai. Je constate qu'il est souvent à Madrid alors qu'elle passe beaucoup de temps à Londres. On la prenait pour une salope et lui pour un brave type qui écoute toujours. Si cette affaire se révèle exacte, son image va en prendre un coup. Il aura suffisamment d'occasions de rencontrer d'autres femmes mais je ne peux pas lui donner raison. Personnellement, ce n'est pas du tout mon type d'homme : je n'aime pas les blonds. Je l'ai toujours trouvé un peu mièvre avec sa petite voix ". Frank Raes, le journaliste de VTM qui était à Londres pour Arsenal-Chelsea lorsque l'affaire éclata, apporte un éclairage plus journalistique : " Beckham a déjà surmonté pas mal de crises dans sa carrière : sa carte rouge à la Coupe du Monde, sa dispute avec Sir AlexFerguson, la folie madrilène... Il survivra à celle-ci aussi, tout comme Bill Clinton. Ce qui m'étonne, dans cette affaire, c'est que toute l'attention se focalise sur lui, comme si Victoria ne comptait pas. Une affaire de valeur marchande. De plus, je me méfie des journaux anglais : cette Rebecca serait une toxicomane nymphomane et bisexuelle ". (P. Sintzen)P.Sintzen