Les clubs de D1 ont traîné les pieds en guise de collaboration avec Jean-François de Sart. Les absents ou les excusés ont eu tort. Les clubs n'ont qu'à se mordre les doigts mais cela pourrait être le cas aussi de la fédération. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la campagne olympique des Diablotins a fait courir des sueurs froides sur quelques échines de l'Union Belge. Des huiles se sont interrogées à propos de propos de la réaction des supporters e...

Les clubs de D1 ont traîné les pieds en guise de collaboration avec Jean-François de Sart. Les absents ou les excusés ont eu tort. Les clubs n'ont qu'à se mordre les doigts mais cela pourrait être le cas aussi de la fédération. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la campagne olympique des Diablotins a fait courir des sueurs froides sur quelques échines de l'Union Belge. Des huiles se sont interrogées à propos de propos de la réaction des supporters en cas d'échec cuisant des Diables lors de son match amical de ce mercredi en Allemagne. Le 6 septembre, la Belgique entamera sa campagne de qualifications pour la Coupe du Monde en recevant l'Estonie à Sclessin. Si la performance est hésitante, la pression du public sera intense et la tête de René Vandereycken ne tiendra plus qu'à un fil. D'autre part, de Sart (qui ne s'entend pas avec VDE) aurait été contacté par un club étranger avant les Jeux pour un poste de DT. Son départ provoquerait de beaux orages... " Deux défaites consécutives constitueraient une catastrophe ", nous a-t-on dit sous les boules de l'Atomium. " Les résultats des Olympiques, c'est un méchant cadeau. On ne peut pas situer avec précision ces exploits sur l'échelle des valeurs. Mais, aux yeux des gens, si de Sart est capable d'épater la galerie, VDE doit le faire aussi. Il sera sous pression. S'il échoue contre l'Estonie, ce sera la cata. " La cata à l'extérieur et à l'intérieur de l'UB où Jean-Marie Philips est isolé. Des pontes ont approuvé la prolongation du contrat de VDE rien que pour le contrer. Ce dernier était opposé à son maintien. Qui demandera des comptes à qui ? Pour ce mercredi à Nuremberg, VDE a retenu 22 joueurs : Gardiens : Olivier Renard (FC Malinois), Stijn Stijnen (FC Bruges), Brian Vandenbussche (Heerenveen/NED). Défenseurs :Filip Daems (Moenchengladbach/GER), Mark De Man (Roda/NED), Guillaume Gillet (Anderlecht), Carl Hoefkens (West Brom Albion/ENG), Gil Swerts (AZ Alkmaar/NED), Daniel Van Buyten (Bayern Munich/GER), Jelle Van Damme (Anderlecht). Milieux de terrain :Thomas Buffel (Cercle), Steven Defour (Standard), Marouane Fellaini (Standard), Bart Goor (Anderlecht), Gaby Mudingayi (Bologne/ITA), TimmySimons (PSV/NED), Axel Witsel (Standard). Attaquants :Tom De Sutter (Cercle), Stein Huysegems (Twente/NED), Mbo Mpenza (Larissa/GRE), Wesley Sonck (FC Bruges), Kevin Vandenbergh (G. Beerschot). PIERRE BILIC/JAN HAUSPIE