A partir de lundi prochain, Studio 1 du lundi sur la RTBF change de visage. Un nouveau studio offrira plus de possibilités mais il n'y a pas que le décor qui change. La principale modification concerne le retour à la présentation de Michel Lecomte. Il sera notamment chargé de réaliser les interviews des invités tandis que Benjamin De Ceuninck aura un rôle de chroniqueur " où ses talents d'écriture ...

A partir de lundi prochain, Studio 1 du lundi sur la RTBF change de visage. Un nouveau studio offrira plus de possibilités mais il n'y a pas que le décor qui change. La principale modification concerne le retour à la présentation de Michel Lecomte. Il sera notamment chargé de réaliser les interviews des invités tandis que Benjamin De Ceuninck aura un rôle de chroniqueur " où ses talents d'écriture seront mieux mis en valeur ", précise Lecomte. Le patron des sports prend-il un risque en revenant à l'antenne ? " J'ai sans doute plus à perdre qu'à gagner ", reconnaît-il. " Mais je suis là pour marquer le changement, faire évoluer l'émission. C'était aussi le souhait d'une partie de l'équipe et je reviens dans un rôle qui m'a toujours procuré les meilleures sensations ". Lecomte devrait être là pour six mois, un peu comme un joueur expérimenté que l'on rappelle pour encadrer une équipe jeune. L'incident avec AlbertCartier a sans doute démontré qu'elle en avait besoin. Un autre changement concerne le nombre d'invités, qui seront désormais deux ou trois : un principal et un ou deux liés à l'actualité. " Mais ils ne resteront pas tout au long de l'émission, ils se relayeront ", souligne Lecomte. En principe, RenéVandereycken devrait être le premier invité de la série. Enfin, les téléspectateurs découvriront de nouveaux visages. Celui de StéphanePauwels, déjà connu mais les révélations faites par la VRT riquent de reporter son entrée en jeu. Il y aura aussi AlexandreCharlier, ex-journaliste sportif et chroniqueur télé du Soir qui, après un passage par le cabinet de DanielDucarme, travaille pour Woestijnvis, le producteur de Belgacom. Il épinglera tout ce qui se dit dans les médias tout au long de la semaine. Gilles De Bilde, qui n'a pas donné satisfaction dans son rôle de consultant, sera chargé de réaliser des tournages sur la Flandre. Quant à BenoîtThans, il reste le spécialiste de l'analyse tactique, d'autant qu'il maîtrise bien le montage, mais Lecomte attend de lui qu'il prenne de plus en plus position. Seul inconvénient : il faudra au moins attendre la rentrée de septembre pour regarder l'émission à une heure agréable. " Nous aimerions la programmer à 20 h 15 mais la RTBF n'est pas une chaîne exclusivement sportive ", rappelle Lecomte. En attendant, elle passera après le film dont on sait qu'il est à durée variable. P. SINTZEN