Stefan Van Loock, ça vous dit quelque chose ? L'ex-journaliste de VTM est le successeur de David Steegen à la tête d' Exqi Sport.
...

Stefan Van Loock, ça vous dit quelque chose ? L'ex-journaliste de VTM est le successeur de David Steegen à la tête d' Exqi Sport. Aux yeux du public francophone, vous êtes un inconnu. J'ai travaillé pendant 20 ans chez VTM comme commentateur et présentateur de Goal et Stadium, les équivalents de Studio 1 pour les francophones. Les trois dernières années, j'ai traité le Tour de France. Mais j'avais envie de changer d'air. Je connaissais Tom Gemoets, le responsable de la production d' Exqi Sport, et j'avais déjà travaillé pour Steegen. Encore a-t-il fallu convaincre le grand patron d'Alfacam de m'engager. (il rit)Nous voulons diffuser deux matches de D2 par journée : les vendredis et lundis soir. La plupart des clubs sont d'accord pour le vendredi, pas pour le lundi. Les clubs pensent que les supporters ne suivront pas car le week-end est terminé. Ils oublient cet avantage : le lundi, leurs sponsors recevront une visibilité maximale. Le dimanche après-midi, la concurrence est trop forte. Quand Saint-Trond luttait pour monter, l'audience d'un de ses matches décisifs a été quasi nulle à cause de Liège-Bastogne-Liège ! Les plus jeunes dirigeants sont ouverts mais ceux qui ont connu la Première Guerre mondiale sont réticents. Il faudra de la patience. Si des clubs sont intéressés, nous les accueillerons à bras ouverts. Je devrais en savoir plus après le 1er septembre, date de mon entrée officielle en fonction. Tout dépend de Voo, qui ne nous diffuse pas. Un accord est toujours en discussion. Si nous parvenons à obtenir une couverture nationale, on pourra s'investir à fond en Wallonie. Il y a quand même 7 clubs francophones en Exqi League... Nous aimerions développer cet aspect. Le public est habitué à un studio, un duo de commentateur avec un analyste... Mais nous devons tenir compte de deux aspects. Primo, notre budget n'est pas illimité. Secundo, nous attendons les résultats des qualifications. La VRT a le premier choix de match, nous le second. Il faudrait que deux clubs belges atteignent les poules pour envisager des modifications.