Après Luc Van Lierde (1996 et 1999), son poulain Frederik Van Lierde - qui ne lui est pas apparenté - est le deuxième lauréat de l'Ironman d'Hawaï.
...

Après Luc Van Lierde (1996 et 1999), son poulain Frederik Van Lierde - qui ne lui est pas apparenté - est le deuxième lauréat de l'Ironman d'Hawaï. Il y a quelques semaines, Frederik Van Lierde nous disait que le triathlon n'avait pas de secrets. Quelques jours plus tard, il s'envolait pour Phoenix et un ultime stage de deux semaines. " Le triathlon ? C'est de l'entraînement et encore de l'entraînement. " En moyenne 25 heures par semaine, même si son sport l'accapare en fait 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Natation, cyclisme, course à pied, 180 jours par an à l'étranger, le kinésithérapeute, l'ostéopathe, le psychologue, les sponsors, la composition de schémas d'entraînement et du lobbying, avec un rêve : courir un jour l'Ironman d'Hawaï. Frederik Van Lierde et Hawaï, ce n'est pourtant pas un succès immédiat. Lors de sa première participation, en 2008, il a abandonné dans le marathon, après 18 kilomètres, déshydraté. En 2009, il a terminé 35e, l'année suivante 14e mais en 2011, à nouveau victime de déshydratation, il a été évacué en ambulance. Il raconte ces péripéties avec calme. " Il peut toujours se produire quelque chose à Hawaï. Une telle épreuve est imprévisible. " C'est pour cela qu'après sa troisième place, l'année dernière, il ne s'est pas laissé aller à de grandes déclarations fracassantes. " Je figure parmi les nombreux favoris et je pense pouvoir gagner. " Pas plus. Pas de prévision ni ne chrono. Il préfère parler de sa première rencontre avec Luc Van Lierde, le Brugeois qui l'entraîne depuis quelques années. C'était en 1997, sur les rives de la Lys, alors qu'il se lançait en triathlon. L'année précédente, Luc avait été le premier Européen à enlever l'Ironman et il avait incité Frederik, alors âgé de 18 ans, à courir avec lui. " Je n'ai pas tenu longtemps car Luc était impressionnant. " Il ajoute : " Il avait l'art d'atteindre son pic de forme aux grands rendez-vous. " Vainqueur en 1996, en établissant un record qui allait résister quinze ans, et en 1999, deuxième en 1998, Luc Van Lierde est entré dans l'histoire du triathlon. Frederik Van Lierde a gagné l'Ironman de Nice à trois reprises mais qui est-il ? L'habitant de Menin a 34 ans. Il est employé à la Défense et père de deux enfants. Il sait que l'histoire du triathlon s'écrit à Hawaï et nulle part ailleurs. " Ma troisième place de l'an dernier vaut plus que mes trois succès à Nice. " Il était prêt à les troquer contre ce moment de gloire à Hawaï. Ces dernières semaines, il a senti que la 35e édition de Hawaï - 3,86 kilomètres de natation en mer, 180 kilomètres de vélo et un marathon - pourrait être celle de son succès. Jour après jour, il a gagné en puissance, le stage à Phoenix s'est bien déroulé et la semaine de préparation à Hawaï encore mieux. De fait. Il est sorti de l'eau dans le peloton de tête (50.02), il a pédalé avec intelligence (4.25.37) pour entamer le marathon en quatrième position (02.51.18). Il a ensuite dépassé Andrew Starykowicz, Sebastien Kienle et Luke McKenzie. 8 heures, 12 minutes et 29 secondes : une vie peut changer en aussi peu de temps. " Félicitations à Frederik Van Lierde, notre Ironman belge ! Le travail porte ses fruits ! ", a twitté Marc Wilmots. Van Lierde le savait déjà: " Il n'y a pas de secrets. " PAR CHRIS TETAERT