Marco van Basten, le nouveau sélectionneur, est partisan de la jeunesse. Pourtant, lors du match de qualification contre la Tchéquie, il a fait confiance à un attaquant qui n'a que cinq ans de moins que lui : Pierre van Hooijdonk.
...

Marco van Basten, le nouveau sélectionneur, est partisan de la jeunesse. Pourtant, lors du match de qualification contre la Tchéquie, il a fait confiance à un attaquant qui n'a que cinq ans de moins que lui : Pierre van Hooijdonk. En novembre, il fêtera ses 35 ans. Il n'est évidemment pas nouveau en équipe nationale mais son apport a été plus notable cette fois. Dick Advocaat, Guus Hiddink, Louis van Gaal et Frank Rijkaard employaient l'avant de Fenerbahçe pour percer les défenses, en cours de match. Il n'était titularisé que contre les petits pays et dans le match contre nos Diables Rouges. Jusqu'à mercredi dernier, il ne comptait que trois titularisations. Van Basten a rompu avec cette tradition, suite à l'absence de Ruud van Nistelrooy. Il a donc lancé d'emblée Van Hooijdonk contre un adversaire de taille, la Tchéquie. L'avant s'estimait à la hauteur de la mission. " Je m'alignerais moi-même dans les circonstances actuelles ", avait-il annoncé. Malgré son âge avancé, l'attaquant estime pouvoir jouer un rôle important en équipe nationale, et pas seulement en dehors du terrain. " Je suis meilleur qu'il y a six ans. Les statistiques le démontrent ", a-t-il expliqué ensuite à De Telegraaf. L'attaquant parlait surtout de sa carrière de club (319 buts en 480 matches) mais son bilan en équipe nationale devient impressionnant aussi. Grâce à ses deux buts, Van Hooijdonk émarge désormais au Top 20 des meilleurs buteurs néerlandais de tous les temps. Il est aussi un des avants les plus efficaces. Si on tient compte du nombre de minutes effectivement jouées (1.212) pour 14 buts, seul Bep Bakhuys fait mieux avec 28 buts en 23 matches. Cette moyenne élevée est due à son rôle de joker, un rôle dont Van Hooijdonk ne demande pas mieux que de se départir, pour devenir un véritable titulaire. (F. Vanheule) LOUIS VAN GAAL estime que les joueurs doivent payer eux-mêmes la commission de leur manager. Le directeur technique de l'Ajax s'exprime ainsi dans les colonnes du Volkskrant. Actuellement, c'est le club acquéreur qui paie le manager en cas de transfert. LE PSV a effectué ses adieux à son président, Harry van Raaij, contre le RKC, par une victoire. C'était par ailleurs la 150e de Guus Hiddink. LES ESPOIRS ont fait un nul blanc contre la Tchéquie. L'équipe de Foppe de Haan a été la meilleure mais a péché à la finition. SALOMON KALOU (Feyenoord) souhaite devenir néerlandais. L'avant ivoirien de 19 ans espère ainsi pouvoir se produire pour l'équipe nationale batave. BUTEURS : 1. Kuijt (Feyenoord), Smolders (RBC), Vennegoor of Hesselink (PSV) 4 buts ; 4. Denneboom (NEC), Christiano (Roda JC) 3. F. Vanheule