Lorsque Jean- PierreDetremmerie présenta sa démission au Conseil d'Administration, il proposa lui-même de désigner un triumvirat formé de FrancisD'Haese (financier), EdwardVanDaele (juridique) et RolandLouf (sportif) pour lui succéder. Proposition adoptée à l'unanimité. Mais ce genre de triumvirat, formé de trois co-présidents, n'est pas reconnu par l'Union Belge. Il...

Lorsque Jean- PierreDetremmerie présenta sa démission au Conseil d'Administration, il proposa lui-même de désigner un triumvirat formé de FrancisD'Haese (financier), EdwardVanDaele (juridique) et RolandLouf (sportif) pour lui succéder. Proposition adoptée à l'unanimité. Mais ce genre de triumvirat, formé de trois co-présidents, n'est pas reconnu par l'Union Belge. Il a donc bien fallu désigner un président et le choix s'est porté sur l'avocat Me Van Daele. " Lorsqu'on a demandé qui était candidat à la présidence, j'ai vu mes collègues baisser les yeux et essayer de se dissimuler derrière une feuille de papier ", se souvient-il. " J'avais compris. J'ai donc accepté de reprendre la charge. Je ferai de mon mieux, en essayant de me rendre le plus disponible possible, dans la limite de mes possibilités ". Edward Van Daele est un proche de Jean-Pierre Detremmerie. Il est le conseil du club, et donc également de son ancien président, depuis une dizaine d'années et travaille dans un bureau d'avocats de Mouscron depuis 36 ans. Il estime que l'un des principaux handicaps auxquels il sera confronté dans sa fonction de président sera sa faible connaissance du néerlandais. Etonnant, avec un nom et un prénom pareils. " Mes ancêtres, effectivement, avaient des racines flamandes. Mais j'ai perdu la pratique de la langue. Je compte sur Francis D'Haese et Roland Louf pour m'aider. Quant à mon prénom, il est d'origine... anglaise. C'était l'habitude, dans la famille, de donner un prénom anglophone aux enfants ". Son objectif ? Pérenniser le club, bien sûr. " Il faudra éviter de dépenser plus que ce que l'on enregistre comme entrées. On a déjà obtenu de pouvoir étaler sur dix ans le remboursement de la dette vis-à-vis de l'IEG. On a aussi la chance de percevoir des rentrées financières inattendues, grâce au contrat signé avec le nouveau sponsor O2XA et à l'augmentation des droits télévisés. Mais je pense également qu'on devrait pouvoir trouver d'autres ressources ". Me Van Daele confirme qu'un poste honorifique devrait être attribué à Jean-Pierre Detremmerie. " Son seul petit tort était sans doute qu'avec toutes ses idées, il n'avait pas vraiment une âme de gestionnaire dans le sens où, actuellement, gérer un club s'assimile à gérer une entreprise ". (D. Devos) D. Devos