Après le décevant 2-2 en Macédoine quatre jours auparavant, Marco van Basten a modifié son équipe à quatre positions. Pour le troisième match de qualification, contre la Finlande à Amsterdam, Rafaël van der Vaart est revenu dans le 11 de base au demi gauche, Edgar Davids glissant à l'arrière gauche. Mark van Bommel, Wilfred Bouma, Khalid Bouhlarouz et Pierre van Hooijdonck ont été écarté...

Après le décevant 2-2 en Macédoine quatre jours auparavant, Marco van Basten a modifié son équipe à quatre positions. Pour le troisième match de qualification, contre la Finlande à Amsterdam, Rafaël van der Vaart est revenu dans le 11 de base au demi gauche, Edgar Davids glissant à l'arrière gauche. Mark van Bommel, Wilfred Bouma, Khalid Bouhlarouz et Pierre van Hooijdonck ont été écartés au profit de Danny Landzaat, John Heitinga,Ruud van Nistelrooy et Van der Vaart, donc. Cela n'a pas bien commencé. Les Pays-Bas ont été menés au quart d'heure, Philip Cocu ayant mal estimé un dégagement du gardien finlandais au départ de l'action. En Macédoine, la défense avait d'ailleurs été tout, sauf solide, et contre les Scandinaves, elle a encore été faible. A Skopje, sur un terrain bosselé, face à un adversaire rugueux à la défense, les Pays-Bas avaient baissé les bras, perdant trop le ballon dans l'entrejeu. Ainsi, Wesley Sneijder n'avait rien réussi. Un homme différent quatre jours plus tard, après un début difficile. Le même Sneijder a évolué dans l'axe de l'entrejeu et a été impliqué dans la plupart des attaques. Ce n'est pas un hasard s'il a égalisé. Ensuite, Van Nistelrooy a inscrit le 2-1 avant le repos, puis le 3-1 après. " Les Finlandais sont grands et costauds ", analysait un Van Basten heureux. " Nous avons donc mis l'accent sur le football, puisque nous avons les meilleurs éléments. Au début, ça n'a pas marché, sans doute à cause du changement tactique. Les joueurs devaient trouver de nouveaux automatismes. Après le 0-1, tout s'est mis en place et s'est amélioré. Par moments, nous avons même bien joué. Nous devons poursuivre sur notre lancée car nous sommes en bonne voie ". Le 17 novembre, les Pays-Bas joueront à Andorre, qui vient de créer la surprise en battant la Macédoine (1-0). BERT VAN LINGEN quitte la fédération. Le manager technique, ancien assistant de Dick Advocaat, ne peut se retrouver dans la fonction que lui offrait la fédé après l'EURO, Marco Van Basten ayant composé un nouveau staff dès son engagement. ROBIN VAN PERSIE est sorti indemne d'un grave accident de la circulation. Son véhicule a percuté les rails à toute allure et est réduit à l'état d'épave. Après l'accident, un ami de Van Persie l'a emmené à l'entraînement, sans savoir que quitter les lieux d'un accident qui a endommagé les lieux publics peut lui valoir une peine de prison d'un an maximum et une amende de 3.000 euros. BUTEURS : 1. Kalou (Feyenoord) 9 buts ; 2. Kuijt (Feyenoord) 7 ; 3. Van de Haar (Utrecht), Vennegoor of Hesselink (PSV) 6 ; 5. Landzaat (AZ) 5. (C. Vandenabeele)