COACH : Marcelino - SP, 14/08/1965

Il est né à Villaviciosa, près de Gijon. Son père cultivait des eucalyptus.
...

Il est né à Villaviciosa, près de Gijon. Son père cultivait des eucalyptus. Il y a deux ans, il a été confronté à une mission difficile : ramener Valence parmi l'élite européenne. Il y est parvenu avec verve et va coacher le club en Ligue des Champions pour la deuxième saison de suite. Il a même fait mieux que demandé la saison passée en s'adjugeant la Copa del Rey au détriment du FC Barcelone (2-1), à la surprise générale. Cillessen (FC Barcelona), Gómez (Celta Vigo), Jason (UD Levante), Ruiz (RCD Mallorca), Sáenz (CD Tenerife), Vallejo (Cádiz CF). Blanco (Real Zaragoza), Lato (PSV, Ned), Mina (Celta Vigo), Murillo (UC Sampdoria, Ita), Neto (FC Barcelona). Qu'est-ce qui fait la renommée du football espagnol ? Le tiki taka, exécuté par d'excellents médians. Le trio Busquets, Xavi et Iniesta reste ancré dans nos mémoires mais cette période touche à sa fin. Pourtant, l'Espagne peut encore puiser dans un grand vivier de médians et Carlos Soler est sans doute le meilleur. L'Espagnol de 22 ans de Valence a déjà disputé plus de 100 matches et est considéré comme le plus grand talent actuel du club. Soler aime recevoir le ballon aux alentours de la ligne médiane. Il plonge ensuite sans trop regarder autour de lui dans le camp adverse pour placer un coéquipier d'une passe millimétrée. L'année dernière, il a ainsi marqué 2 buts et délivré 11 assists. L'avenir de l'entrejeu espagnol paraît donc assuré.