La victoire du FC Valence à Anderlecht, conjuguée au match nul concédé par le Werder Brême face à l'Inter Milan, redonne aux hommes de Claudio Ranieri une chance inespérée d'encore se qualifier pour le deuxième tour de la Ligue des Champions. Un succès par deux buts d'écart, mardi prochain face aux Allemands (ou même 1-0, étant donné que l'équipe ché avait été battue 2-1 au Weserstadion), devrait suffire.
...

La victoire du FC Valence à Anderlecht, conjuguée au match nul concédé par le Werder Brême face à l'Inter Milan, redonne aux hommes de Claudio Ranieri une chance inespérée d'encore se qualifier pour le deuxième tour de la Ligue des Champions. Un succès par deux buts d'écart, mardi prochain face aux Allemands (ou même 1-0, étant donné que l'équipe ché avait été battue 2-1 au Weserstadion), devrait suffire. " Ce jour-là, il faudra être au top ", affirme Ranieri. " Mais à Mestalla, avec l'appui de notre public, tout est possible ". L'entraîneur italien est confronté pour l'instant à une hécatombe de blessés. Au Parc Astrid, c'est PabloAimar qui a dû renoncer en dernière minute. " Cela n'a pas trop perturbé l'équipe, car on s'était préparé à son forfait. Il avait déjà ressenti une petite gêne les jours précédents et je lui ai laissé l'opportunité de décider lui-même de sa participation au match. Il a effectué un test à l'échauffement, et n'a pas voulu prendre le risque d'encourir une déchirure musculaire. Les remplaçants ont prouvé leur valeur, car quoi qu'on en dise, c'était un match difficile pour nous. Anderlecht est une équipe capable d'exercer aussi bien une domination territoriale que de procéder par contre-attaques. Je tiens à souligner le rôle joué par Ruben Baraja et Sissoko, qui ont réalisé un énorme travail de récupération dans l'entrejeu. Je suis satisfait de la prestation que nous avons livrée à Bruxelles. A défaut de briller, mes joueurs ont lutté et ont fait preuve d'abnégation. Je ne leur en demandais pas davantage dans la période difficile que nous traversons. Je suis parfaitement conscient que le FC Valence ne développe pas un jeu sensationnel pour l'instant, mais avec cette victoire à Anderlecht qui faisait suite à une autre victoire à Malaga en championnat, on est peut-être sorti de cette spirale négative dans laquelle nous nous enfoncions ". (D. Devos) HENRIK LARSSON s'est vu offrir une prolongation de contrat d'un an, alors qu'une rupture des ligaments croisés du genou gauche le tiendra éloigné des terrains pendant six mois. Le FC Barcelone veut qu'il se concentre sur sa rééducation, sans se soucier d'un problème de contrat. MIGUELANGELANGULO, blessé au pied, est out pour deux à trois semaines : un souci de plus pour le FC Valence, déjà privé d' Albelda, Vicente et DeLosSantos. MADRID a de nouveau été le théâtre d'incidents racistes. Cette fois, c'est un groupe de supporters du Real qui s'est manifesté lors du match de Ligue des Champions contre Leverkusen en proférant des cris nazis à l'encontre des joueurs de couleur du club allemand. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelone) 10 buts ; 2. Rodriguez (Espanyol), Urzaiz (Bilbao) 7 ; 4. Villa (Saragosse) 6 ; 5. Di Vaio (Valence) 5. D.Devos