On attendait le Real Madrid et ses mégastars internationales, mais ce sont deux outsiders qui ont dominé le début de la compétition. D'abord, le Deportivo La Corogne au sujet duquel des doutes avaient été émis suite au départ du meilleur buteur européen, RoyMakaay. Mais les Galiciens ont conservé leur système de jeu et se sont découverts un nouveau buteur. Non pas DiegoTristan, ni Albert Luque, mais l'Uruguayen WalterPandiani, revenu au club après un passage par Majorque. Il a marqué lors de chacune de ses apparitions et a relégué Diego Tristan sur le banc, à la grande confusion de ce dernier, qui a manifesté sa frustration au grand jour. Dans ce climat, le Depor a véritablement arraché 12 points sur 12 au cours des quatre premières journées et s'était isolé en tête du classement. Mais, samedi, les Galiciens se sont inclinés à Osasuna. Ce qui laissait aux vainqueurs du choc nocturne entre Valence et le Real Madrid, l'occasion de prendre le commandement.

Avertis, les hommes de RafaelBenitez n'ont pas laissé passer l'aubaine. Ils ont ouvert la marque dès la 5e minute par Mista et ont défendu leur avantage avec bec et ongles, pour finalement doubler la marque par RicardoOliveira. Valence est le nouveau leader de la Liga. Son style de jeu est connu. Il s'articule d'abord autour d'une bonne défense, qui n'a encaissé qu'un seul but en cinq matches jusqu'ici. Dans l'entrejeu, l'Argentin PabloAimar û qui a dû quitter le terrain après 25 minutes de jeu, victime d'une contracture musculaire - rayonne et apporte sa créativité. Et devant, les attaquants se partagent le butin. Souvent, un seul but suffit pour remporter la victoire.

(D. Devos)JOSé IGNACIO, le joueur du Celta Vigo auteur d'un coup à l'encontre d' AndrésMendoza qui avait entraîné la réaction et l'exclusion de ce dernier, a écopé de trois matches de suspension sur base d'images vidéos. Le club galicien a décidé de ne pas interjeter appel. VALENCE a rempli son stade de Mestalla pour la première fois, cette saison, à l'occasion de la rencontre face au Real Madrid samedi dernier. Le prix des billets avait pourtant été triplé. WALTERPANDIANI a encore marqué samedi pour le compte du Deportivo. Auteur de cinq buts au cours des cinq premières journées de championnat, il égale le record du club détenu par Pahino, qui avait réalisé la même performance en début de saison 54-55.

BUTEURS : 1. Pandiani (Deportivo) 5 buts ; 2. Makukula (Valladolid) 4 ; 3. Raul (Real), Ronaldo (Real), Extebarria (Bilbao), De Paula (Sociedad) 3.

On attendait le Real Madrid et ses mégastars internationales, mais ce sont deux outsiders qui ont dominé le début de la compétition. D'abord, le Deportivo La Corogne au sujet duquel des doutes avaient été émis suite au départ du meilleur buteur européen, RoyMakaay. Mais les Galiciens ont conservé leur système de jeu et se sont découverts un nouveau buteur. Non pas DiegoTristan, ni Albert Luque, mais l'Uruguayen WalterPandiani, revenu au club après un passage par Majorque. Il a marqué lors de chacune de ses apparitions et a relégué Diego Tristan sur le banc, à la grande confusion de ce dernier, qui a manifesté sa frustration au grand jour. Dans ce climat, le Depor a véritablement arraché 12 points sur 12 au cours des quatre premières journées et s'était isolé en tête du classement. Mais, samedi, les Galiciens se sont inclinés à Osasuna. Ce qui laissait aux vainqueurs du choc nocturne entre Valence et le Real Madrid, l'occasion de prendre le commandement. Avertis, les hommes de RafaelBenitez n'ont pas laissé passer l'aubaine. Ils ont ouvert la marque dès la 5e minute par Mista et ont défendu leur avantage avec bec et ongles, pour finalement doubler la marque par RicardoOliveira. Valence est le nouveau leader de la Liga. Son style de jeu est connu. Il s'articule d'abord autour d'une bonne défense, qui n'a encaissé qu'un seul but en cinq matches jusqu'ici. Dans l'entrejeu, l'Argentin PabloAimar û qui a dû quitter le terrain après 25 minutes de jeu, victime d'une contracture musculaire - rayonne et apporte sa créativité. Et devant, les attaquants se partagent le butin. Souvent, un seul but suffit pour remporter la victoire. (D. Devos)JOSé IGNACIO, le joueur du Celta Vigo auteur d'un coup à l'encontre d' AndrésMendoza qui avait entraîné la réaction et l'exclusion de ce dernier, a écopé de trois matches de suspension sur base d'images vidéos. Le club galicien a décidé de ne pas interjeter appel. VALENCE a rempli son stade de Mestalla pour la première fois, cette saison, à l'occasion de la rencontre face au Real Madrid samedi dernier. Le prix des billets avait pourtant été triplé. WALTERPANDIANI a encore marqué samedi pour le compte du Deportivo. Auteur de cinq buts au cours des cinq premières journées de championnat, il égale le record du club détenu par Pahino, qui avait réalisé la même performance en début de saison 54-55. BUTEURS : 1. Pandiani (Deportivo) 5 buts ; 2. Makukula (Valladolid) 4 ; 3. Raul (Real), Ronaldo (Real), Extebarria (Bilbao), De Paula (Sociedad) 3.