Samedi, à aucun moment l'Italie n'a été en mesure de revendiquer la victoire à San Siro, face à la France. Celle-ci fermant bien le jeu, le marquoir est resté vierge. C'est le deuxième nul de la Squadra durant ces éliminatoires, après celui réalisé contre la Lituanie. Battue à l'aller en septembre 2006, l'Italie n'a donc gagné qu'un point sur six face à l'actuel leader du groupe B.
...

Samedi, à aucun moment l'Italie n'a été en mesure de revendiquer la victoire à San Siro, face à la France. Celle-ci fermant bien le jeu, le marquoir est resté vierge. C'est le deuxième nul de la Squadra durant ces éliminatoires, après celui réalisé contre la Lituanie. Battue à l'aller en septembre 2006, l'Italie n'a donc gagné qu'un point sur six face à l'actuel leader du groupe B. Le sélectionneur Roberto Donadoni n'a pas reçu un héritage facile l'année dernière après le Mondial. D'abord, il a dû disputer plusieurs rencontres sans ses champions du monde, fatigués. Son premier match, une joute amicale contre la Croatie, a été perdu. Il alignait une équipe expérimentale. Ensuite, il a concédé le nul lors du premier match de qualification, contre la modeste Lituanie. Ensuite, la Squadra a redressé la barre mais le sélectionneur a encaissé quelques contrecoups ces derniers mois : les champions du monde Francesco Totti -lequel n'a jamais joué sous la férule de Donadoni- et Alessandro Nesta ont renoncé à l'équipe nationale et durant la préparation de ce match crucial contre la France, il est apparu que l'avant Luca Toni n'était pas suffisamment en forme. Il a été remplacé par Vincenzo Iaquinta, qui a été champion du monde et transféré d'Udine à la Juventus. Samedi, en l'absence de Toni, Donadoni a opté pour le duo d'attaque Alessandro Del Piero-Filippo Inzaghi. Malgré les forfaits et les blessures, l'Italie ne manque pas d'expérience. Les titulaires de samedi faisaient partie du noyau sacré champion du monde en Allemagne. Tous les joueurs étaient même entrés en action. Seuls deux des trois remplaçants de samedi, les attaquants AntonioDi Natale et Cristiano Lucarelli, n'étaient pas au Mondial. Suite à ce match nul, l'Ecosse précède l'Italie, troisième. Si le champion du monde en titre veut se qualifier pour l'EURO, il doit vaincre l'Ukraine ce mercredi soir. Il sera privé du médian Gennaro Gattuso, suspendu pour abus de cartes jaunes. Ensuite, l'Italie devra se déplacer en Ecosse, laquelle affronte la France ce soir et doit également croiser le fer avec l'Ukraine. ALESSANDRO DEL PIERO négocie toujours un nouveau contrat avec la Juventus. Il considère son club comme un des quatre favoris au titre, avec l'Inter, Milan et l'AS Rome, essentiellement grâce au buteur maison, David Trezeguet. " En Série B, nous avons appris à nous battre. C'est un avantage, comme le fait que nous ne gaspillons aucune énergie sur le front européen ". Jonathan Zebina a écopé d'une amende de 25.000 euros pour avoir voulu gifler un steward après son exclusion à Cagliari. Les stewards viennent de faire leur apparition dans le football italien... RONALDO (Milan) souffre d'une blessure à la cuisse gauche. Elle date du 31 juillet. Le Brésilien a consulté le Pr. Marc Martens à Anvers la semaine dernière, avant de s'envoler vers le Brésil pour trois jours de vacances. Il est revenu à Milan lundi. ALEXANDRE PATO est arrivé à Milan, juste après avoir fêté ses 18 ans. Le Brésilien a disputé son premier match avec le dossard 7 à l'occasion des 80 ans du Dinamo Kiev (score final 2-2) et a marqué un des deux buts milanais. L'entraîneur Carlo Ancelottia été élogieux à son égard. LA LAZIO est soulagée. Suite aux bagarres et aux propos racistes qui ont émaillé le match européen contre le Dinamo Bucarest, elle risquait de devoir jouer un match sur terrain neutre mais elle s'en tire avec une amende de 7.300 euros. MOGGIOPOLI. Le 15 décembre, on saura qui, des 37 accusés dans le scandale de manipulation des matches, sera renvoyé devant le tribunal. GEERT FOUTRÉ