Le bruit circulait depuis un certain temps mais c'est chose faite : Malcolm Glazer, un homme d'affaires américain, a repris Manchester United. Les Irlandais Magnier et McManus ont cédé leurs 28,7 % à Glazer, qui en possédait déjà 29 %. L'Américain continue à acquérir des actions dans l'espoir de détenir plus de 75 % des actions. Le problème est qu'il s'est endetté pour financer la reprise et qu'il aura le pouvoir de répercuter sur le club les dettes en question.
...

Le bruit circulait depuis un certain temps mais c'est chose faite : Malcolm Glazer, un homme d'affaires américain, a repris Manchester United. Les Irlandais Magnier et McManus ont cédé leurs 28,7 % à Glazer, qui en possédait déjà 29 %. L'Américain continue à acquérir des actions dans l'espoir de détenir plus de 75 % des actions. Le problème est qu'il s'est endetté pour financer la reprise et qu'il aura le pouvoir de répercuter sur le club les dettes en question. L'enjeu est colossal. Glazer a injecté environ 410 millions d'euros dans le club. Il va emprunter à peu près 400 millions aux banques et il doit encore dénicher un montant similaire auprès d'investisseurs amis, sans doute en échange d'actions spéciales. Supporters et analystes boursiers sont dubitatifs. Les emprunts bancaires doivent être remboursés. Leeds, qui avait réalisé de gros emprunts dans l'espoir de renouer avec le succès, n'a pas su les rembourser, a dû vendre ses meilleurs joueurs et a été relégué en D2 il y a un an. Glazer accumule les emprunts et devra aussi verser de gros dividendes aux actionnaires amis. Les analystes estiment à 70 millions d'euros le remboursement annuel des emprunts, ce qui représente plus du double des gains réalisés en 2004 (30 millions). Glazer, qui réside en Floride et a fait fortune dans les années 70 en investissant dans des parcs de mobile homes, est propriétaire des Tampa Bay Buccaneers. On peut s'attendre à une révolution au sein du club. Les supporters craignent qu'il n'augmente le prix des billets, les journalistes qu'il ne veuille vendre les droits de retransmission individuellement. Il veut également prospecter plus agressivement les marchés américain et asiatique. Son fils Joel va gérer le club. Pour l'instant, la famille Glazer accepte que Sir Alex Ferguson reste à Manchester United. (P. T'Kint) SOUTHAMPTON descend après 27 ans en D1. Jusqu'à sept minutes de la fin, Crystal Palace était sauvé mais Charlton a marqué. West Brom reste en D1. Le manager Robson a parlé ouvertement de ses ambitions : il veut être sélectionneur. Dans les arrêts de jeu, Robbie Fowler a raté un penalty. DENNIS BERGKAMP ne saura pas avant la finale de la Coupe s'il aura un nouveau contrat. FERNANDO HIERRO raccroche. Agé de 37 ans, il évolue à Bolton. STUART PEARCE (43 ans) a obtenu le poste de manager de Man. City. Il était entraîneur intérimaire depuis deux mois et avait fait du beau travail. VLADIMIR SMICER n'obtient pas de prolongation à Liverpool. PATRICK KLUIVERT (28 ans) retourne en Espagne. Portsmouth ne prolonge pas les contrats de Steve Stone et Shaka Hislop. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 25 buts ; 2. Johnson (Crystal Palace) 21 ; 3. Pires (Arsenal) 14 ; 4. Yakubu (Portsmouth), Defoe (Tottenham), Lampard (Chelsea), Gudjohnsen (Chelsea) 13. P. T'Kint