Une fois toutes les deux semaines, le Stade Olympique, mieux connu sous le nom de Kiel, s'anime aux cris de milliers de Rats, le surnom des supporters locaux. Peu de choses ont changé depuis la faillite du Beerschot, en 2013, et le nouveau départ en P1 sous le nom de KFCO Beerschot Wilrijk. Le kop prend toujours place dans un coin du stade et son répertoire de chants ludiques est inépuisable. Vamos à la placca, par exemple, est une ode au chouchou du public, Fessou Placca. Au Beerschot, on aime les artistes de couleur. Lors de la dernière décennie, Kpaka, Dosunmu, Víctor et Luciano y étaient des demi-dieux.
...